publicité

Tribunal administratif : litige autour du tri alternatif entre la CINOR et la CIREST

Ce matin, les deux intercommunalités s’opposaient lors d’une audience en référé devant le tribunal administratif de Saint-Denis au sujet du traitement des déchets.

© La 1ere
© La 1ere
  • Par Lise Hourdel
  • Publié le
Jean-Paul Virapoullé, de la CIREST, conteste l’attribution d’un contrat relatif au tri alternatif à la société INOVEST par la CINOR. Un contrat qui s’élève à près de 250 millions d’euros sur 15 ans et que le président de la communauté de commune de l’Est qualifie « de bombe à fragmentation » placée «  dans le porte-monnaie des contribuables ». Selon lui, la taxe d’ordures ménagères va ainsi fortement augmenter chaque mois.

Mais de l’avis de la défense, une seule société est habilitée pour le traitement des déchets, ajoutant qu’en 2020, le seul site d’enfouissement de déchets pour le Nord et l’Est sera saturé. Le tribunal administratif de Saint-Denis a une semaine pour se prononcer. Sa décision devrait être connue avant vendredi prochain.

Les explications de Steve Henry Peeters et Jacques Payet.

Tribunal administratif Tri alternatif CINOR CIREST
Reportage  -  La 1ère  -  Steve Henry Peeters et Jacques Payet

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play