Trou d'Eau : le forcené interpellé en douceur

faits divers
Négociations forcené la Saline sept 2017
©Hubert Debeux (Réunion 1ère)
L'homme qui s'était retranché dans son appartement de la résidence les Corallines à Trou d'Eau a été arrêté. Après une nuit très agitée et un différent avec des voisins pour tapage nocturne, il s'était retranché dans son appartement avec une ou plusieurs armes à feu, menaçant de s'en servir.
Il est un peu plus de 11 heures quand enfin le forcené accepte d'entendre raison. Après 3 heures de discussion, les négociateurs sont parvenus à le convaincre de poser son arme au sol et de se rendre. L'interpellation s'effectue en douceur. En peu de temps, les hommes du GIGN extraits l'homme de son domicile et le conduisent menottes aux poignets dans leur véhicule stationné devant la résidence Les Corallines.

Une fin de nuit et une matinée infernales

C'est un vrai soulagement pour les voisins et les riverains. Le résident avait commencé à importuner tout le monde dès 4 heures du matin. Pour une raison qu'il va devoir expliquer, il avait mis sa sono à fond. L'intervention de ses plus proches voisins n'avait eu aucun effet. À 5 heures, excédés, ils lui avaient signifié qu'ils allaient alerter les forces de l'ordre. Dès 6 heures, les premiers militaires ont essuyé des refus qui sont suivis par le déploiement du GIGN. Une intervention suivie par Hubert Debeux pour Réunion 1ère radio.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live