Un exercice militaire d’envergure à La Réunion avec la simulation d’une évacuation de ressortissants

sécurité
Exercice interarmées Papang simulation d'évacuation ressortissants conflit régional La Réunion
L’exercice interarmées Papang se poursuit à la base aérienne de Sainte-Marie avec une simulation d'évacuation de ressortissants dans le cadre d’un conflit régional ©Delphine Gérard
Depuis le 11 avril, les forces armées françaises et celles de la zone Océan Indien effectuent des exercices militaires d’envergure dans le cadre d’une opération « Papang ». Ce mercredi, les militaires étaient sur les bases aériennes de Sainte-Marie et à Pierrefonds pour simuler une évacuation de ressortissants.

Près de 200 civils pris au piège d’un conflit et qu’il faut évacuer au plus vite. Tel était l’objectif de l’exercice organisé ce mercredi 13 avril sur les bases aériennes de Sainte-Marie et à Pierrefonds.

Depuis le 11 avril et jusqu’au 15 avril, les forces armées françaises et celles de la zone Océan Indien effectuent des exercices militaires d’envergure dans le cadre d’une opération intitulée "Papang".

Exercice interarmées Papang simulation d'évacuation ressortissants conflit régional La Réunion
Embarquement à bord d'un avion militaire sur la base aérienne de Sainte-Marie ©Delphine Gérard

Evacuer des ressortissants

Ce matin, les militaires de l’armée de l’air, de terre et de la marine, ont simulé une évacuation de ressortissants dans le cadre d’un conflit régional.

"Nous sommes dans un pays imaginaire où une insurrection, créée par une situation politique locale, provoque des troubles importants, explique le Général Laurent Cluzel, Commandant des FAZSOI. Un mandat de l’ONU demande à une TASK Force, un groupe de plusieurs pays, d’intervenir, pour sécuriser les ressortissants de plusieurs pays, les évacuer et participer ensuite à la stabilisation du pays".

Avec le Mistral

Avant cet exercice, les militaires ont aussi débarqué sur les plages de l’île les jours passés. Ils sont venus des Comores, des Seychelles, de Maurice ou encore de Madagascar pour participer à cet exercice interarmées à La Réunion.

L’objectif de l’exercice majeur Papangue 2022 est de s’entrainer à déployer les capacités des FAZSOI, à conduire et soutenir des actions dans le cadre d’opérations interalliées, interarmées régionales et à venir en aide aux ressortissants français. 

Pour l’occasion, le Porte Hélicoptère Mistral, du groupe Jeanne d’Arc est en escale à La Réunion.