Un jeune réunionnais sur quatre n’est ni en emploi, ni en études, ni en formation

emploi
Plus de soixante postes sont à pourvoir lors du job dating
Illustration ©Imaz Press
Les jeunes de 24 à 29 ans sont les plus concernés. Sans emploi, sans formation ni études, ils peinent à entrer dans la vie active. A La Réunion, cette tendance touche un quart des jeunes, c’est deux fois plus qu’en métropole.

A La Réunion, 41 000 jeunes de 15 à 29 ans ne sont ni en emploi, ni en études, ni en formation. Ils représentent 26% de la classe d’âge, c’est deux fois plus qu’en métropole. Après cinq années de stabilité, cette part redescend en 2021 du fait du développement du recours à l’apprentissage notamment.

Les jeunes de 24 ans sans diplômes sont les plus touchés

La part des NEET, ces jeunes sans emploi, ni formation, ni en études, est plus forte sur les 24 à 29 ans, où près d’un jeune sur deux est concerné. Les jeunes hommes le sont davantage que les jeunes femmes. Quatre jeunes sur NEET sur dix sont non-diplômés.

Les sorties précoces du système scolaire et un faible niveau de diplôme favorise en effet cette situation. En 2018, 25% des jeunes réunionnais de 20 à 24 ans sont sortis du système scolaire sans diplôme.

75% des jeunes NEET veulent travailler

Trois jeunes NEET sur 4 déclarent souhaiter travailler, selon l’INSEE. Ainsi, 46% des NEET sont au chômage, et se déclarent disponibles et font des recherches effectives d’emploi. 28% sont en inactivité, car non-disponibles et ne font pas de recherches. Ils constituent le "halo" autour du chômage.

Enfin, 25% des NEET déclarent ne pas souhaiter travailler, soit par découragement, soit car ils s’occupent d’un proche.

Le contexte de l’emploi à La Réunion

Sur 547 000 Réunionnais en âge de travailler, soit entre 15 et 64 ans, la population active représente 325 000 personnes. La population inactive est estimée à 220 000 personnes, selon l’INSEE.

266 000 Réunionnais travaillent, le taux d’emploi est ainsi de 49%, et 117 000 souhaiteraient travailler, soit 21% de la population active.  

Le chômage concerne 11% de la population réunionnaise, et 18% de la population active, soit 59 000 demandeurs d’emploi. 58 000 personnes constituent le "halo" autour du chômage, soit 11% d’inactivité parmi la population dite active.

164 000 Réunionnais en âge de travailler, qu’ils soient étudiants, retraités ou personnes au foyer, ne souhaitent pas travailler, selon l’INSEE. Le taux d’inactivité est donc de 41% de la population réunionnaise.

INSEE Emploi réunionnais
Enquête sur l'emploi en continu 2021 ©INSEE La Réunion