Une aide de sauvetage de 20 millions d’euros octroyée par l'Etat à Air Austral

transports
De nouveaux appareils pour Air Austral
Un appareil de la compagnie Air Austral à l'aéroport de Gillot. ©Stéphane Enilorac
La Commission européenne a approuvé l’octroi d’une aide de sauvetage à la compagnie aérienne réunionnaise pour traverser la crise sanitaire. Le prêt garanti par l’Etat, promis en août dernier, vient donc d’être validé.

Une aide " pour traverser la crise persistante et préparer l’avenir ". L’Etat français vient en aide à la compagnie Air Austral en lui octroyant une aide de sauvetage d’un montant de 20 millions d’euros. Ce soutien financier, sous forme d’un prêt garanti par l’Etat promis en août 2021, a été approuvé par la Commission européenne le mardi 18 janvier.

Air Austral est l’un des 5 employeurs locaux privés de La Réunion. Son rôle est stratégique dans la desserte de la région, ainsi ce coup de pouce doit lui permettre de sécuriser sa trésorerie et préparer l’avenir, indique ce mercredi 19 janvier la compagnie.

120 millions en 2020, 60 millions en 2021

Cette aide vient en complément du soutien déjà accordé à la compagnie par la Région Réunion, sous forme de prêts d’actionnaire de 25 millions d’euros. Le 22 novembre, les élus du conseil régionale avaient voté en Assemblée plénière une résolution "d’urgence" pour demander à l’Etat de soutenir Air Austral, en plus de l’aide régionale.

Ces deux dernières années, la compagnie réunionnaise a bénéficié de financements publics conséquents pour traverser la crise Covid. 120 millions d’euros ont été perçus sur 2019 et 60 millions d’euros sur 2020, sous forme de prêts garantis par l’Etat, de prêt d’actionnaire octroyé par la Région ou d’aide directe.

Un plan de restructuration en cours d’élaboration

Les fonds débloqués devront permettre " l’élaboration d’un plan de restructuration ", proposé dans les 6 mois à venir. La compagnie aérienne locale indique y travailler depuis plusieurs semaines déjà, pour garantir la continuité de son activité sur le long terme ainsi que la pérennité des emplois.

Pour le Président Directeur Général d’Air Austral, Marie Joseph Malé, la validation de ce nouveau coup de pouce financier est encourageante pour aborder " une année 2022 décisive. "

Les salariés ne veulent pas d’une fusion avec Corsair

En novembre dernier, les syndicats d’Air Austral s’étaient mobilisés pour alerter quant à une potentielle "fusion forcée" avec la compagnie Corsair. Suivis par les parlementaires, ils avaient obtenu pour réponse de l’Etat que le " rapprochement d’Air Austral et de Corsair est une option qui aurait le mérite de préserver l’identité réunionnaise et l’implantation locale, une option sur laquelle chacun devrait travailler ".

Une option, très certainement au programme du plan de restructuration que présentera la compagnie.