Une campagne de sensibilisation contre le téléphone au volant

sécurité
campagne de sensibilisation contre le téléphone au volant
©Facebook Police Nationale de La Réunion
"On peut faire des choses incroyables avec son mobile. Mais pas en conduisant." C’est le slogan de la campagne de sensibilisation menée, par la Préfecture et Orange Réunion, jusqu’au 10 décembre sur les routes de l’île. Un accident sur dix est lié à l’usage du téléphone au volant.
 
Particulièrement répandu, l’usage du téléphone au volant multiplie par 3 le risque d’accident puisqu’il détourne obligatoirement l’attention du conducteur. Plus grave encore, lire un message en conduisant multiplie le risque d’accident par 23 car cette action oblige le conducteur à détourner les yeux de la route pendant 5 secondes en moyenne.

En effet, depuis le début de l'année, plus de 4 300 infractions liées à l’usage du téléphone au volant ont été recensées par les autorités, elles étaient plus de 6 800 en 2019. L’usage intempestif du téléphone au volant, pourtant passible d’un retrait de 3 points sur le permis et d’une amende de 135 euros, serait en cause dans 80 des 800 accidents constatés en moyenne chaque année dans le département.

Selon le dernier baromètre de l'observatoire départemental de la sécurité routière datant de fin octobre, 27 personnes ont perdu la vie sur les routes de l’île. Après une baisse de la mortalité routière sur 10 ans, 78 tués en 2004 contre 39 tués en 2013, et un palier de 49 tués en moyenne entre 2014 et 2018, le nombre de victimes sur les routes en 2019 est descendu sous le seuil des 40.

La lutte contre l’insécurité routière est ainsi au cœur des préoccupations des autorités qui lance donc cette campagne de sensibilisation. L’objectif est de faire prendre conscience aux usagers de la route de la dangerosité de l’usage du téléphone en conduisant et des risques d’accidents inhérents. Pour ce faire, une cinquantaine de panneaux éphémères ont été disséminés à des endroits stratégiques, jugés accidentogènes, par les acteurs de la Sécurité Routière.

Le reportage de Réunion La 1ère :