Une manifestation à Saint-Denis pour dénoncer les prix des billets d’avion entre La Réunion et Madagascar

océan indien
Une manifestation à Saint-Denis pour dénoncer des billets d’avion trop chers entre La Réunion et Madagascar
Une manifestation à Saint-Denis pour dénoncer des billets d’avion trop chers entre La Réunion et Madagascar. ©Hermione Razafinarivo
Ce mercredi 23 mars, des malgaches installés à La Réunion ont manifesté à Saint-Denis. Ils dénoncent un doublement du prix des billets d’avion entre La Réunion et la Grande-Ile.

Incompréhension, tristesse et colère pour des malgaches installés à La Réunion. Ils sont une centaine à avoir manifesté, ce mercredi 23 mars, à la Trinité, à Saint-Denis.

Des prix qui ont doublé

Certains ne sont pas retournés à Madagascar depuis trois ans et comptaient s’y rendre en juillet prochain, mais impossible au regard des prix.

"C’est pourtant nécessaire d’aller au pays, pour accepter certaines choses, comme constater des décès", explique une manifestante.

Actuellement, il faut au moins débourser 650 euros pour acheter son billet. Pour Serge, présent au rassemblement, "en 2019, les billets d’avion étaient à 300 euros".

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

NRL : les transporteurs partagés sur les alternatives

De seize à deux vols par semaine

La compagnie aérienne Air Austral assurait alors jusqu’à seize vols par semaine, contre deux vols actuellement et seulement à destination d’Antananarive.

Tiry, organisatrice du mouvement, demande "de nouveaux vols vers davantage de villes".

Air Austral se dit prête à le faire dès que l’Etat malgache l’autorisera.

Les manifestants envisagent une autre manifestation si les prix des billets ne baissent pas d’ici fin avril.