Une semaine après la disparition de deux parachutistes, importante mobilisation pour une nouvelle journée de recherches

disparition
Une semaine après la disparition de deux parachutistes, importante mobilisation pour une nouvelle journée de recherches
©DR
Une semaine après leur saut au-dessus de Grand-Coude, Jérémy et Antoine-Marc, deux parachutistes confirmés, sont toujours portés disparus. Les recherches se poursuivent ce samedi, notamment avec un survol en hélicoptère équipé de caméras thermiques et par la présence de nombreux bénévoles au sol.

Une semaine jour pour jour après la disparition des deux parachutistes, les recherches se poursuivent. En plus des actions menées par le PGHM, des groupes de bénévoles se sont aussi organisés pour quadriller de nouveaux secteurs, à pied et par drone.

Sur la page Facebook « Disparition de nos 2 amis parachutistes », les volontaires exposent leur zone de recherche et tentent de se coordonner. Aujourd’hui samedi 20 novembre, un appel était lancé pour des départs depuis le pas des sables, nez de bœuf vers Roche-Plate et le stade de Grand-Coude pour un quadrillage de la forêt de Grand-Coude. Les équipes sont parties très tôt ce matin.

En parallèle, des recherches sont aussi menées par hélicoptère grâce à des caméras thermiques, notamment sur la zone du rempart du Morne Langevin. Des particuliers et structures ont aussi proposé leur soutien logistique, avec des boissons offertes aux marcheurs qui participeraient aux recherches.

Pour rappel, Jérémy et Antoine Marc ont disparu dans la matinée du samedi 13 novembre. Les deux parachutistes ont sauté dans le secteur de Grand-Coude, dans les hauts de Saint-Joseph, alors qu’ils participaient à une manifestation de parachutisme. Les quadragénaires n’ont jamais atteint la zone de poser et depuis plus aucune trace d’eux. Les deux amis sont aguerris et comptabilisent 800 sauts pour l’un, 1000 pour l’autre.

Le point sur les recherches avec Sophie Person :

Parachutistes : disparus depuis 8 jours