Vald, Maya Kamaty, Destyn Maloya : clap de fin pour le Sakifo qui a attiré près de 30 000 spectateurs

musique
Maya Kamaty au Sakifo, dimanche 5 juin.
Maya Kamaty au Sakifo, dimanche 5 juin. ©Imaz Press
Près de 10 000 spectateurs vendredi et dimanche soir, 8 000 samedi soir. Le Sakifo Festival s’est achevé tard dans la nuit dimanche 5 juin. Cette édition 2022 est un succès.

"Ce festival fait du bien aux artistes, aux équipes et au public. On se retrouve tous ensemble, ça nous avait manqué terriblement", avoue Jérôme Galabert, l'organisateur du Sakifo.  

Après le traditionnel Risofé dimanche matin, ambiancé par le groupe Bouké fonnker, les artistes ont fait vibrer une dernière fois la Ravine Blanche dimanche soir. Vald, Maya Kamaty, ou encore Destyn Maloya ont clôturé cette édition en beauté.

Retrouvez ici des extraits de concerts sur Réunion La 1ère :

Ceux qui ont mis le feu au Sakifo ©Réunion la 1ère

Une première pour Joy D

A 18 heures, Joy D a ouvert les festivités avec son concert retransmis en direct sur Réunion La 1ère. Une réussite pour l'artiste qui montait pour la première fois sur la scène du Sakifo. 

Joy D au Sakifo, dimanche 5 juin.
Joy D au Sakifo, dimanche 5 juin. ©Imaz Press

Maya Kamaty, Destyn Maloya et Vald

Habituée du Festival, Maya Kamaty a ensuite pris le relais sur la scène Salahin. Sur la scène Filaos, Destyn Maloya a fait danser la foule au son du kayamb.

Maya Kamaty au Sakifo, dimanche 5 juin.
Maya Kamaty au Sakifo, dimanche 5 juin. ©Imaz Press

Quelques heures plus tard, place au rock de Miossec avant une fin de soirée au son du rap français de Vald.

Miossec au Sakifo, dimanche 5 juin.
Miossec au Sakifo, dimanche 5 juin. ©Imaz Press

Plus de public qu’en décembre dernier  

Après trois soirs de concerts, des dizaines de scènes et des milliers de spectateurs, les organisateurs du Sakifo ont le sourire. Jérôme Galabert estime que le "succès est déjà supérieur à celui de la dernière édition en décembre".

Vald au Sakifo, dimanche 5 juin.
Vald au Sakifo, dimanche 5 juin. ©Imaz Press

En raison de la crise sanitaire, le dernier Sakifo Festival s’était en effet tenu en fin d’année avec pass, masques et jauges. Une ambiance bien différente de celle de ces jours-ci. "On a monté le festival en peu de temps et le public est là donc ça fait chaud au cœur", reconnaît Jérome Galabert.  

Regardez son interview sur Réunion La 1ère :

Jérôme Galabert , gérant de sakifo production. Sakifo un retour gagnant

Près de 30 000 spectateurs …  

Près de 10 000 spectateurs vendredi soir, autant dimanche soir et 8 000 samedi soir.

"On est à près de 30 000 spectateurs sur les trois jours de Festival, assure l’organisateur. Mais au-delà des chiffres, la magie a opéré entre les spectateurs et les artistes, malgré le vent, le temps était gayar et c’était une belle édition".  

Destin Maloya au Sakifo, dimanche 5 juin.
Destin Maloya au Sakifo, dimanche 5 juin. ©Imaz Press

… sur trois soirées    

Vendredi soir, les premiers concerts ont fait le plein. Saint-Pierre a chanté avec Texas, vibré avec Tiken Jah Fakoly, et dansé avec Kanasel. Le premier soir du Festival a tenu toutes ses promesses avec le retour de la belle ambiance du Festival sur le site de la Ravine Blanche.  

Samedi soir, Clara, Davy Sicard, Camélia Jordana, ou encore Metronomy ont aussi assuré le show. La fête était belle. Rendez-vous l'année prochaine.