publicité

Les véhicules non assurés ciblés par la loi

À partir du 1er janvier 2019, les véhicules immatriculés non assurés pourront être immédiatement repérés. Les contrevenants seront désormais plus rapidement identifiés et verbalisés.Une disposition rendue possible par le croisement des fichiers des assureurs et du Ministère de l'Intérieur.

© Réunion1ère
© Réunion1ère
  • Par Laurent Figon
  • Publié le
Un tiers des véhicules immatriculés ne sont pas assurés, souvent pour des raisons budgétaires, parfois par négligence. Lorsqu'il y a un accident, si le véhicule ne l'est pas, c'est au conducteur d'indemniser ses victimes. Les montants peuvent alors atteindre des sommes astronomiques pour le mis en cause, le remboursement durer toute une vie. Pour démasquer les contrevenants, la loi permet désormais de les traquer de manière automatique.
Dès le 1er janvier 2019, le Fichiers des Véhicules Assurés (FVA) des assureurs  et le Système d'Immatriculation des Véhicules du Ministère de l'Intérieur seront combinés en un Fichier des Véhicules Non Assurés (FVNA).
Mis à disposition des forces de l'ordre, le système pourra alerter immédiatement les agents grâce à la Lecture Automatique des Plaques d'Immatriculation (LAPI) embarqués dans les véhicules de police et de gendarmerie. De même, lors d'un excès de vitesse relevé par un radar fixe, l'automobiliste non-assuré recevra une double amende, une pour chaque infraction. Enfin, en cas de délit de fuite suite à un accident, le responsable pourra être plus rapidement poursuivi.
De son côté, le Fonds de Garantie des Assurances Obligatoires (FGAO) interviendra pour sensibiliser les automobilistes à régulariser leur situation le cas échéant.
À terme, la carte verte et le papillon apposé sur le pare-brise disparaîtraient, les informations étant récupérables par les forces de l'ordre.

Fichier des véhicules non assurés

À partir du 1er janvier 2019, les véhicules non assurés seront plus facilement identifiables par les forces de l'ordre et les assureurs grâce à la plaque d'immatriculation. Les explications de Stéphane Albert, responsable du département technique à La Prudence Créole, au micro Réunion .1 de Nadine Bachelot

 

Sur le même thème

  • société

    Une tournée pour aider ceux qui aident

    Leur dévouement relève de la vertu. Ils ne comptent ni les heures, ni l'énergie dépensée, aidant familial c'est un sacerdoce ! A la Réunion, 46 000 personnes s'occupent d'un parent ou d'un proche malade ou diminué par un handicapé.  

  • société

    La République, fière de ses cadets

    Une belle cérémonie sur le tarmac de la base 181 ce vendredi matin. La sortie de la 14ème promotion des cadets de la police nationale. Après 12 mois de formation, ces jeunes vont assurer la paix et de la sécurité en commissariat ou à la Police de l'Air et des Frontières     

     

  • société

    2894 signatures contre le projet de carrière à Saint-André

    Grande mobilisation des riverains du chemin Patelin à Saint-André. Ce Jeudi après-midi, les pétitions contre le projet le projet de carrière seront remises au commissaire enquêteur. Entre les pétitions papier et celles en ligne, 2894 de signatures ont été été recueillies

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play