réunion
info locale

Visite présidentielle : "un plan zéro leucose" pour La Réunion

président de la république
Emmanuel MAcron sur une exploitation agricole de Petite-Ile.
Emmanuel Macron sur une exploitation agricole de Petite-Ile. ©IMAZ PRESS
Après la visite d’une exploitation agricole à Petite-Ile, dans un dernier discours, Emmanuel Macron a détaillé ses ambitions pour l’agriculture locale. Il a annoncé un plan "zéro leucose" pour La Réunion. Explications.
 
"J’ai entendu l’inquiétude sur la leucose bovine", a assuré Emmanuel Macron, à la fin de sa visite de trois jours à La Réunion, ce vendredi 25 octobre. Après un passage sur une exploitation agricole à Petite-Ile ce matin, le chef de l’Etat s’est rendu à un pique-nique à Grande-Anse.

Selfies, poignées de mains et sourire : il s’est offert un dernier bain de foule avant un ultime discours sur l’agriculture pour clôturer cette visite présidentielle.

Retrouvez ici l’intégralité de son dernier discours : 

"Zéro leucose"

Emmanuel Macron va déployer un plan de sécurité sanitaire globale pour les élevages et un "plan zero leucose". Le cheptel devra être assaini d’ici quatre ans.-t-il. "Nou lé pas plu, nou lé pas moin", a-t-il lancé, reprenant ainsi la célèbre phrase de Paul Vergès.
 

Un fond de 45 millions d'euros dès 2020

Le chef de l’Etat a confirmé "un fond de 45 millions d'euros dès 2020 pour alimenter la production locale". Il ajoute un déplafonnement des aides.

Selon lui, il faut "aider les agriculteurs et les pousser dans l'innovation, notamment dans le secteur du chanvre biomasse". Il confirme aussi un soutien à la filière canne. Il estime que l’agriculture réunionnaise est "un modèle de réussite". 
 

"Tienbo largu pa"

Interrogé par un journaliste sur ce qui l’avait le plus marqué à La Réunion, Emmanuel Macron a répondu avoir été "frappé la résilience, la capacité à tenir face aux difficultés et à s’en sortir". "Tienbo largu pa, on sera là !" a-t-il conclu.
 
Publicité