Volcan : randonneurs prenez vos précautions

volcan
Volcan Plaine des Sables
©Michelle Bertil
Depuis vendredi soir, la 2ème éruption de l’année du Piton de la Fournaise ravit le public. Mais attention, si l’accès reste simple, des précautions sont nécessaires.
Ce n’est pas au Pas de Bellecombe mais bien au parking Foc Foc que tout commence. Après ce que certains qualifieront de « périple » en voiture, les nids de poule de la route qui traverse la Plaine des Sables pour preuves, vient le moment de garer son véhicule.

Volcan parking foc foc
©Michelle Bertil
Ce dimanche matin, le parking Foc Foc était d’ailleurs plein, difficile de trouver une place. C’est ensuite à pieds que ça se passe. 30 minutes de marche sur le sentier du Piton de Bert sont nécessaires, mais attention il faut être un minimum équipé. Des chaussures et un équipement adaptés sont indispensables, comme tient à le rappeler le lieutenant Joseph Idmont, chef du groupe Sud.
interview ©Réunion la 1ère

9 sapeurs-pompiers sont présents sur le site. Un PC de commandement et une infirmerie mobiles ont été installés sur le parking Foc Foc. Une précaution qui n’est pas superflue, depuis le matin les secours ont en effet pris en charge quelques chutes et chevilles foulées.

Volcan parking foc foc
©Michelle Bertil
Volcan parking foc foc
©Michelle Bertil
La plus grande des inquiétudes reste cependant celle de l’incendie, la lave s’approchant de rempart de l’Enclos Foucqué. Une situation qui impose aux pompiers la plus grande vigilance car si cela venait à se produire, il faudrait réagir vite. Il faut dire que la tâche est compliquée par des moyens de communication limités, le réseau téléphonique ne passant pas dans cette zone.
interview ©Réunion la 1ère

Quoiqu’il en soit, il est en tout cas toujours possible d’admirer le spectacle que donne depuis 2 jours maintenant le Piton de la Fournaise. Des précautions sont cependant nécessaires et il est vivement recommandé de respecter l’itinéraire indiqué.

Volcan carte point de vue éruption 28 04 18
©Capture Fournaise.info
Au bout du chemin, la récompense est de taille. Les courageux en ont en effet pour leur yeux, leurs oreilles et même leur nez.

Images ©Réunion la 1ère