réunion
info locale

XL Airways en difficultés : près de 200 coureurs du Grand Raid dans l’incertitude

trail
Les coureurs du Grand Raid 2018 dans le lit de la rivière des Galets.
Les coureurs du Grand Raid 2018 dans le lit de la rivière des Galets. ©LAURA PHILIPPON
Les organisateurs du Grand Raid à La Réunion sont inquiets. Près de 200 concurrents en provenance de métropole ont réservé leur vol sur XL Airways, compagnie aérienne placée en redressement judiciaire. 
A moins d'un mois du départ, cette 27ème édition de la Diagonale des Fous pourrait être perturbée. La situation de XL Airways laisse dans le flou des milliers de passagers et parmi eux, environ 200 concurrents du Grand Raid.

Placé en redressement judiciaire, la compagnie aérienne XL Airways ne peut pas donner d'information pour le moment sur le devenir des billets déjà achetés. Elle est suspendue à la décision de la justice du tribunal de commerce de Bobigny qui sera rendue samedi. 

Regardez les précisions de Réunion La 1ère : 
©reunion
 

Deux types de situation

"Depuis quelques jours, nous recevons des mails de coureurs qui constatent la défaillance de la compagnie et se demandent comment ils vont faire, explique Robert Chicaud, président de l’association Grand Raid. Hélas nous n’avons pas de solution. Nous n’allons pas jouer le rôle de voyagiste".

Il y a deux types de situations : les coureurs qui ont pris leur billet en ligne directement et qui "n’ont que leurs yeux pour pleurer", déplore Robert Chicaud. Dans l’autre cas, 66 autres coureurs se sont fait connaître. Ils font partie de ceux qui ont pris un forfait comprenant le billet d’avion et l’hébergement. Dans ce cas, le voyagiste leur doit assistance sans augmentation tarifaire. Il précise :
 

Les compétiteurs ayant acheté leurs dossards dans le cadre d’un package (…) auront la garantie d’être réacheminés (…) Pour les autres, les éventuels rachats de billets se feront à leurs frais.

 

La liste d’attente des coureurs ?

Si des raideurs manquent à l’appel, les inscriptions pourraient-elles être ouvertes aux 300 personnes sur liste d’attente ? "Nous allons étudier la question, mais c’est peut-être un peu juste. Trouver des billets au dernier moment à des prix raisonnables sera difficile", répond Robert Chicaud.

Le remboursement des frais d’inscription à la course est une piste évoquée par les organisateurs pour les coureurs qui ne pourront pas faire le déplacement faute d’un nouveau billet d’avion.
 
Publicité