réunion
info locale

Zone d’activité de Gillot : Christian Annette écrit à l’Elysée

politique
Christian Annette
©Michelle Bertil
Sur un terrain de 70 hectares, une zone d'activité aurait pu sortir de terre explique Christian Annette, élu de l'opposition de Ste-Marie. Il reproche à l'ancien maire Jean-Louis Lagourgue de préserver ses intérêts familiaux au détriment de l'intérêt général. L'affaire est remontée jusqu'à l'Elysée.
Cela fait bien vingtaine d'année que la zone entourant l'aéroport de Gillot doit se développer. 70 hectares de foncier en attente d'être déclassés pour permettre la création d'une zone d'activité économique, avec la clé 4000 emplois. Mais voilà, les familles -dont celle de Jean-Louis Lagourgue, l'ancien maire devenu sénateur- auxquelles appartiennent les terrains s'y sont toujours opposées. 

Alors en avril dernier, Christian Annette, élu de l'opposition à Ste-Marie, a écrit au Président de la République Emmanuel Macron, demandant que l'Etat redevienne le garant de l'intérêt général dans ce dossier, même s'il ne peut imposer la création d'une ZAE à une collectivité.

En réponse, le cabinet du chef de l'Etat a demandé au Préfet de la Réunion "de procéder à un examen diligent de ce dossier".

Une petite "victoire" pour Christian Annette qui, parallèlement, va distribuer 12 000 tracts dans les foyers de la commune afin d'expliquer aux habitants pourquoi la zone d'activité de la Plaine de Gillot n'est jamais sortie de terre.

Le reportage de Michelle Bertil et Florence Bouchou.
Reportage ©Réunion la 1ère

 

Publicité