Record de chaleur à Saint-Pierre et Miquelon

météo
Saint Pierre et Miquelon sous le ciel bleu
Saint Pierre et Miquelon sous le ciel bleu ©DR
Saint-Pierre et Miquelon vient de connaitre son mois le plus chaud depuis 1950 avec une moyenne de 16,4 degrés selon les statistiques de météo France.
Habitué aux longues périodes de brume en juin et en juillet, l’archipel français d’Amérique du nord a plutôt connu la sécheresse cette année.

Enregistrant une pluviométrie de 268 mm de précipitation en cinq mois contre 508 pour la moyenne de la période, il a plu moitié moins sur l’archipel, un autre record. Non sans conséquences, les réserves en eau des étangs ont diminué.

Inquiétée, la mairie a lancé un appel au civisme afin que la population limite ses besoins en eau potable. Certains habitants "arrosent leurs jardins toute la nuit" explique le maire de la commune de Miquelon Stéphane Coste. La municipalité a enregistré des pics de consommation nocturnes en juillet.

Alors que le printemps 2011 avait battu un record de manque d’ensoleillement sur l’archipel, les nouvelles conditions météorologiques sont très bien accueillies par la population.