Annick Girardin est arrivée à Saint-Pierre et Miquelon pour lancer les Assises des Outre-mer

politique
Arrivée d'Annick Girardin à Saint-Pierre et Miquelon
Arrivée d'Annick Girardin à Saint-Pierre et Miquelon ©CB
Annick Girardin a atterri dans la nuit à l'aéroport pointe blanche. A son arrivée, elle a déclaré que sa première visite officielle à Saint-Pierre et Miquelon avait pour objectif de "co-construire le programme du quinquennat" pour l'archipel et qu'elle serait de retour en février.

Dès son arrivée dans la nuit à Saint-Pierre, Annick Girardin a rappelé les objectifs de sa première visite officielle en tant que ministre des Outre-mer dans l'archipel à commencer par le lancement des Assises. La ministre a ajouté qu'elle et son équipe allaient se pencher sur les dossiers économiques et sociaux qui touchent l'archipel parmi lesquels "la croissance bleue".

Prochaine visite en février

"C'est une première visite officielle, mais il y en aura deux, la prochaine est prévue en février, a déclaré la ministre, mais entre ce premier déplacement et celui de février, je veux que l'on puisse arrêter le soutien à venir de l'Etat pour les quatre années à venir".

A son arrivée, la ministre a été accueillie par le préfet Henri Jean, le député Stéphane Claireaux ainsi que le futur président de la collectivité territoriale Stéphane Lenormand. Regardez ci-dessous la réaction d'Annick Girardin à son arrivée :

 

Programme chargé

Un programme bien rempli attend la ministre des Outre-mer. Après un dépôt de gerbe au monument aux morts de Saint-Pierre, elle se rendra à la mairie puis au conseil territorial où ni Karine Claireaux, ni Stéphane Artano ne seront présents. La ministre des Outre-mer assistera ensuite à la réunion du comité local des Assises des Outre-mer.

"Réinventer de nouveaux outils"

Ces Assises lancées le 4 octobre dernier par Annick Girardin au ministère des Outre-mer à Paris doivent permettre de "construire des politiques innovantes et de réinventer de nouveaux outils tout en évaluant ceux qui existent", selon la ministre interrogée à ce sujet par Stéphane Artano au Sénat.


"Mélange des genres"

Le nouveau sénateur de l’archipel a fait part de ces doutes sur la méthode adoptée. A la tribune du Sénat mardi 17 octobre, il a déploré "un mélange des genres entre la tenue des Assises, l’élaboration concomitante des projets Etats collectivités locales, et le plan de convergence de la loi égalité réelle"

Des ateliers ouverts au public

La ministre des Outre-mer va donc devoir faire preuve de pédagogie. Elle participera à trois ateliers ouverts au public dans le cadre des Assises des Outre-mer. Deux se tiendront à Saint-Pierre sur le financement de l’économie (Jeudi 19 octobre à 14h à la CACIMA) et la jeunesse (vendredi 20 octobre à 16h) et un atelier sur le développement économique aura lieu à Miquelon (vendredi 20 octobre à 10h30).

L'avenir de la pêche

Le visite officielle portera également sur l'avenir de la pêche. Annick Girardin ira visiter la nouvelle unité de transformation des concombres de mer à Saint-Pierre. A Miquelon, elle rencontrera le personnel de l’usine de la Société nouvelle des pêches de Miquelon (SNPM).