Appel du 18 juin : témoignages et émotion à Saint-Pierre et Miquelon

commémorations saint-pierre (spm)
Commémorations de l'appel du 18 juin 1940 à l'île aux Marins
Commémorations de l'appel du 18 juin 1940 à l'île aux Marins ©spm la 1ere

À Saint-Pierre, à Miquelon et à l'île aux marins, l'archipel français a commémoré l'appel du 18 juin. Durant la seconde guerre mondiale, ce premier discours prononcé par le général De Gaulle sur les ondes de la BBC visait à initier la Résistance face aux Allemands. C'était à Londres il y a 81 ans.

C'est sur l'île aux marins que débutent chaque 18 juin les commémorations du célèbre discours du général de Gaulle. Les forces vives de Saint-Pierre et Miquelon y rendent hommage aux engagés morts pour la France lors de la seconde guerre mondiale. Un lieu symbolique puisque plusieurs résidents de l'île ont répondu à l'appel à la résistance. Cet acte fondateur de la France Libre a été reçu par 25 Saint-Pierrais qui ont rapidement rallié les troupes du Général De Gaulle à Londres.

À lire aussi : Une cérémonie du 18 juin empreinte d'émotions à l'île aux Marins

Pour Christian Pouget, actuel préfet de Saint-Pierre et Miquelon, il s'agit d'une première commémoration du 18 juin à l'île aux Marins. Le préfet a déposé une gerbe de fleurs au monument aux morts de l'île aux marins. 

C'est une cérémonie très émouvante et importante pour l'archipel. L'île aux marins est un lieu chargé de mémoire et d'histoire.

Christian Pouget, préfet de Saint-Pierre et Miquelon


Les associations d'anciens combattants ont assisté à la cérémonie. Martine Lévêque-Ruault, présidente de l'association des engagés volontaires de la France libre, tient à rappeler que l'appel du 18 juin a été bien entendu à Saint-Pierre et Miquelon, puisque "25 Saint-Pierrais se sont engagés pour rallier Londres. Ils sont partis par petits groupes".

À lire aussi : Disparition d'Eugène Théault, l'un des derniers engagés volontaires de Saint-Pierre et Miquelon

En témoignent, notamment, les mémoires d'Emilien Cormier, parti le 20 décembre 1940 grâce à une petite embarcation. Le jeune homme a raconté comment il a gagné Saint-Jean de Terre Neuve, puis Halifax pour enfin rallier l'Angleterre dans un convoi.

La délégation officielle s'est ensuite rendu, place du Général De Gaulle à Saint-Pierre pour procéder à la prise d'armes.

Voyez le reportage de Karim Augustin Baïla et Marie Paturel.