Une cérémonie du 18 juin empreinte d'émotions à l'île aux Marins

commémorations saint-pierre (spm)
commémoration 18 juin saint-pierre
©Claire Arrossaména
Comme tous les ans, la cérémonie de l'appel du 18 juin 1940 rend hommage aux soldats morts pour la France libre. Entre 1940 et 1943, plusieurs résidents de l'île aux Marins ont répondu à son appel et suivi le général De Gaulle. 
Une vingtaine de personnes sous le soleil brumeux de l'île aux Marins. Elles sont rassemblées pour le traditionnel hommage aux soldats morts pour la France lors de la seconde guerre mondiale, en présence des principaux élus de l'archipel. Les plus hautes personnalités de l'archipel sont présentes : Stéphane Artano, Yannick Cambray, Stéphane Lenormand, Thierry Devimeux, côte à côte face aux monuments aux morts. 

 

commémoration 18 juin saint-pierre
Yannick Cambray, maire de Saint-Pierre, Stéphane Artano, sénateur, et Stéphane Lenormand, président de la collectivité territoriale, des gerbes de fleurs à la main. ©Claire Arrossaména


528 engagés... et leur descendance 


Un rendez-vous traditionnel pour les représentants de l'archipel qui met d'autant plus en lumière ceux pour qui c'est la première fois. A l'instar de Maélick Briand, adjoint au maire de Saint-Pierre, mais surtout petit fils d'engagé. " C'était important pour moi d'y participer " déclare-t-il, solennel. " Pour commémorer la participation de mon grand-père durant cette période sombre, mais aussi pour tous les autres combattants. "
Son ascendant, Simon Dutin, s'est engagé pour la France libre du 18 juin 1940 au 3 août 1943 dans cette guerre foudroyante, aux côtés de 528 autres habitants de l'archipel. Maélick ne l'a pas connu, mais il retient les histoires racontées dans la famille, " notamment sur les sous-marins dont il faisait partie ". 

Sa présence à la commémoration de ce matin, c'est aussi grâce au maire de Saint-Pierre, Yannick Cambray. Une participation en tant que nouvel édile mais aussi pour des raisons familiales. " Mon père a fait partie de la 2ème Division blindée " raconte-t-il. " Pendant toute la cérémonie, je pensais à lui. Nous avons un lien étroit avec cette commémoration, par la pensée "... Des propos forts tout en érigeant la seconde guerre mondiale en " page importante de notre histoire. On ne va pas rappeler le nombre de jeunes qui se sont impliqués dans ce conflit et qui ont laissé leur vie pour la patrie. "
 
commémoration 18 juin saint-pierre
Maélick Briand, adjoint au maire de Saint-Pierre, venait rendre hommage à Simon Dutin, son grand-père, engagé durant la guerre ©Claire Arrossaména
 

Sybil Olano, toujours présent


Si l'île aux Marins est un endroit souvent privilégié pour les commémorations de l'appel du 18 juin, c'est parce que plusieurs résidents ont suivi le général De Gaulle pour défendre la France et l'Europe de l'invasion allemande. Un hommage particulier auquel assiste tous les ans Sybil Olano, résident de l'île. " J'aime bien y faire un tour, en mémoire de tous les jeunes de l'île qui se sont engagés. Et pour beaucoup d'entre eux qui ne sont pas revenus " assure-t-il. 
Un devoir de mémoire particulier cette année : avec la crise sanitaire, le public n'était pas autorisé à y participer. 
commémoration 18 juin saint-pierre
Un fidèle de la commémoration du 18 juin. Sybil Olano, seul résident de l'île aux Marins, participe chaque année aux hommages ©Claire Arrossaména