Après six ans de mandat, l'heure du bilan à la mairie de Miquelon-Langlade

politique
Danièle Gaspard recevant l'Ordre des palmes académique du ministre Jean-Michel Blanquer en mai 2018.
Danièle Gaspard recevant l'Ordre des palmes académique du ministre Jean-Michel Blanquer en mai 2018. ©©SPM la 1ère
En six ans de mandat, 12 millions d'euros ont été investis dans différents projets dans la commune. Les habitants de Miquelon-Langlade viennent de recevoir dans leur boîte aux lettres le bilan de l'équipe municipale sortante.   
Le dossier le plus important de la mandature a été la construction des ateliers municipaux. 4.400.000 euros ont en effet été investis après l'incendie des anciens locaux. Le nouveau bâtiment de 1300 m² devrait être opérationnel d'ici l'automne prochain. L'équipe de Danièle Gaspard, la maire sortante, quitte les affaires avec un sentiment de satisfaction. Elle laisse derrière elle un bilan riche en investissement.
 

Déchets, eau et assainissement 


La gestion des déchets, de l'eau et de l'assainissement a pris une grosse place dans les budgets de l'équipe sortante. Pour les déchets, 1.340.000 euros ont été investis et 960.000 sont encore engagés. Quant à l'eau et l'assainissement, 1.200.000 euros ont été investis et 550.000 euros sont à investir sur les 3 ans à venir. 


Nouveaux équipements pour la sécurité 


La sécurité incendie a également fait partie des priorités avec une enveloppe de 750.000 euros pour l'acquisition de nouveaux équipements, comme un camion incendie, un zodiac ou encore un quad avec remorque pour le secours aux personnes. 

Le bilan résumé par Claudio Artur : 
©saintpierremiquelon


 

Littoral menacé 


Pour Danièle Gaspard et ses conseillers, la protection du littoral a été un sujet sensible. L'ex-maire admet que le plan de prévention des risques littoraux a suscité bien des interrogations quant au devenir du village. Mais un programme d'action et de prévention des inondations (PAPI), a été validé dans le but d'obtenir de nouveaux financements pour la protection du territoire. 
 

Rénovation de bâtiments municipaux 


Danièle Gaspard est bien consciente que l'abattoir modulaire n'a pas fait l'unanimité. Mais elle rappelle qu'il est aujourd'hui le seul outil d'abattage de l'archipel. D'autres bâtiments municipaux ont été rénovés au cours du mandat, dont l'église, l'hôtel de ville, la bibliothèque, la salle des fêtes. La collectivité terrtoriale a permis à la commune d'acheter un chapiteau et une scène mobile. 


Projets en cours 


L'équipe sortante a porté des projets qui verront le jour dans les prochains mois, voire les prochaines années. Une nouvelle boulangerie devrait se construire au centre du village. Le projet estimé à 922.000 euros, est financé à 100 % par le ministère des Outre-mer. 

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live