Chantier du barrage de la Vigie : Les résidents de Saint-Pierre appelés à surveiller leur consommation d'eau

btp
DEMOLLITION VIGIE
Les travaux de démolition du barrage de la Vigie ont débuté ce 27 septembre 2022. ©SPM LA PREMIERE
Le chantier du barrage de la Vigie devrait durer jusque fin 2024. La destruction de l'ouvrage est en marche. Pendant les travaux, seul l'étang du Goëland alimente la ville en eau potable.

Après la vidange de la retenue, les travaux de démolition du barrage de la Vigie ont débuté ce mardi 27 septembre.

À lire aussi : Le chantier du barrage de la Vigie devrait débuter à l'automne 2022

L'ouvrage construit en 1958 n'avait pas été rénové depuis les années 70. Trop vétuste et dangereux, il était donc devenu urgent d'en refaire un tout nouveau.

Si le projet devait démarrer en 2021, la préfecture, la collectivité territoriale et la municipalité de Saint-Pierre avaient décidé en septembre dernier de reporter les opérations suite à la période de sécheresse qui avait sévit l'an dernier dans l'archipel.

Pour ce projet, la collectivité territoriale a investi 11 millions d'euros avec le soutien de la Banque des territoires et de l'agence France locale.  L'État a aussi participé à hauteur de 4 millions d'euros. Le premier coup de perforeuse a été donné ce mardi matin sur la partie rive droite du barrage.

Il faudra, dans les deux ans qui viennent, faire attention à la consommation d'eau.

Christian Pouget, préfet de Saint-Pierre et Miquelon

Un appel est donc lancé auprès de la population de Saint-Pierre jusque fin 2024. Quant à la démolition du barrage de la Vigie, elle devrait durer plusieurs semaines comme le souligne Tony Hélène, directeur des travaux pour la société des travaux publics : "Une fois la destruction terminée, il faudra procéder aux injections et aux reconnaissances géotechnique pour pouvoir fonder le nouveau barrage et ensuite la recharge aval de ce dernier pour le conforter".

À lire aussi : La décharge de Miquelon suscite l'intérêt de la délégation sénatoriale en visite dans l'archipel

Quant aux terrassements, ils devront être réalisés d'ici la fin décembre, avant l'arrivée du grand froid pour éviter "les mouvements de terre, qui pourraient impacter l’environnement".

Dans les trois prochaines semaines, nous aurons la démolition de l’ouvrage existant, puis une campagne d’investigation géotechnique pour déterminer le niveau du substratum rocheux qui servira à déterminer l’ancrage du futur barrage.

Tony Hélène, directeur des travaux pour la société des travaux publics

Le nouveau barrage de la Vigie sera de nouveau opérationnel à la fin de l’année 2024. 

Pour en savoir plus, voyez ce reportage signé Viviane Dauphoud-Eddos et Élise Marné.

©saintpierreetmiquelon