Christian Pouget sur l'emploi des personnes handicapées à St-Pierre et Miquelon: "il faut que les actions soient plus régulières"

handicap
Christian Pouget est revenu sur les différentes perspectives annoncées à la suite de la SEEPH. ©SPM la 1ère
La SEEPH, la Semaine européenne pour l'emploi des personnes handicapées est en train de s'achever. Initiatives, partenariats, annonces. Bilan d'une semaine riche. Qui en appelle d'autres ?

Duoday, Job Dating... Comme chaque année depuis 1997, à cette période les problématiques d'emploi des personnes en situation de handicap sont mises sur la table.


Du 14 au 20 novembre 2022, Pôle Emploi, la MTA (La Maison Territoriale de l’Autonomie) et la DCSTEP (La Direction de la cohésion sociale, du travail, de l'emploi et de la population) ont proposé différentes actions à destination des professionnels et de la population.

"Des actions plus régulières" sur le territoire

Le 15 novembre, une visio-conférence avec des organismes métropolitaines tels que Cap Emploi 50, l'AGEFIPH (L'Association de Gestion du Fonds pour l'Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées) ou encore la FIPHFP (Le Fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la fonction publique) a été proposée avec la thématique suivante "Comment appréhender le handicap de mon salarié" ? Le lendemain, Cap Emploi 50 s'adressait à la population concernée avec cette question "Comment aborder mon handicap avec mon employeur ?"

En France, le taux de chômage des personnes en situation de handicap atteint 13%, contre 7,4% pour la moyenne nationale de l'ensemble de la population française.

À l'occasion de cette semaine annuelle, l'émission "À la Une", le magazine de la rédaction a été consacré à cette thématique. 

À l'issue de cette semaine un accord cadre, entre "des entreprises privées" et "des acteurs publics"  a été signé.

À lire aussi : Malgré le handicap, la Saint-Pierraise Carine Lafargue a fièrement atteint ses objectifs personnels et professionnels

Donner des outils aux personnes porteuses d'un handicap, pour avoir une vie meilleure.

Aziz Sebbata, Chargé de développement territorial à l’EPNAK

Cette perspective aura pour objectif, aussi de recruter une personne référente dans l'archipel sur ces questions, "il faut que les actions soient plus régulières" a indiqué le préfet, Christian Pouget. Une page Facebook va être créée dans cette continuité, afin de relayer des informations et les dispositifs d'aides et d'accompagnement.

Il va falloir que l'on aille sur des actions concrètes et très rapidement.

Frédéric Payet, Directeur Territorial de l’EPNAK, pour la région Grand Ouest

À travers l'accord cadre, Frédéric Payet a par ailleurs rappelé que, face aux problématiques d'emplois des personnes en situation de handicap, une mutualisation doit être réalisée, pour faciliter une coordination entre les fonctions publiques d'État, Territoriales, et hospitalières. Objectif : se sentir
"moins livré à soi-même". Et cela passera par "de la compétence, qui va naviguer entre les trois fonctions publiques". "On est en train de réfléchir à la même chose dans le secteur privé" a-t-il indiqué.

Mettre en avant la compétence et laisser le handicap de côté.

Aziz Sebbata, Chargé de développement territorial à l’EPNAK

À lire aussi : Malgré le handicap, la Saint-Pierraise Carine Lafargue a fièrement atteint ses objectifs personnels et professionnels

Suite à l'annonce de l'accord cadre, le préfet de Saint-Pierre et Miquelon, Christian Pouget, fait le point au micro d'Antoine Joubeau et Gaël Ho-A-Sim

©saintpierreetmiquelon