Le conseil scientifique émet de nouvelles recommandations sur le déconfinement à Saint-Pierre et Miquelon

coronavirus
Coronavirus : le conseil scientifique émet ses recommandations sur le déconfinement en Outre-mer
©Phillip Grondin
Le conseil scientifique COVID-19 a rendu son avis sur le déconfinement en outre-mer ainsi que sur les modalités d’entrée dans les territoires. Pour Saint-Pierre et Miquelon, les scientifiques préconisent de poursuivre les mesures de régulation de flux des voyageurs.
Saint-Pierre et Miquelon est jusqu'à présent toujours épargné par le coronavirus. Les mesures mises en place ont fait leur preuve selon le conseil scientifique. Elles ont d’ailleurs permis de détecter un cas asymptomatique le 8 avril dernier.
 

« Le Conseil scientifique recommande de poursuivre, pour les semaines à venir, l’application de mesures strictes de régulation du flux des voyageurs, en fonction des capacités locales d’organisation de quarantaines supervisées et de dépistages systématiques. » - Extrait de l’avis du conseil scientifique


Cet avis suggère trois options afin de préserver les territoires ultramarins de l’épidémie. Parmi ces suggestions, la quatorzaine en structure dédiée à l’arrivée sur le territoire suivie d’un test PCR à l’issue. C’est d’ailleurs l'option choisie à Saint-Pierre et Miquelon.

À lire aussi > Etudiants en quatorzaine à l'hôtel : des chaînes apposées aux sorties de secours suscitent la polémique

La  deuxième solution avancée par le conseil scientifique - qui permettrait de tenir compte de l’augmentation du flux des voyageurs - est la quatorzaine à domicile avec toujours un test PCR en fin de parcours. Cette solution imposerait alors la quarantaine stricte à toutes les personnes habitant dans le foyer.
 

Une quatorzaine divisée en deux ?


La dernière possibilité est le partage de la quatorzaine en deux, sept jours avant le voyage puis sept jours à l’arrivée. Elle est cependant jugée risquée par les scientifiques. Cette option devra s’accompagner de deux tests PCR : le premier 48 heures avant le départ, l’autre à l’issue de la quarantaine.

Cet isolement sanitaire est une stratégie qui fonctionne pour préserver les territoires ultramarins de l’épidémie de COVID. Il devra être poursuivi  jusqu'à nouvel ordre selon l’avis du conseil scientifique.

Les précisions avec Flavie Bry.
©saintpierremiquelon

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live