Contrôle technique des véhicules : Vers un dispositif adapté à Saint-Pierre et Miquelon ?

transports
vehicules voitures
©SPM la 1ère
Une réflexion est actuellement menée dans l'archipel de Saint-Pierre et Miquelon au sujet du contrôle technique. Plusieurs acteurs sont en phase de réflexion afin de mieux l'adapter. Le dispositif devrait prendre en compte les spécificités territoriales.

C'est une formalité obligatoire tous les deux ans. La spécificité de l'archipel de Saint-Pierre et Miquelon étant que le parc automobile est issu à plus de 50% d'Amérique du Nord. Dans les territoires ultra-marins, compte tenu des conditions météorologiques, le contrôle technique nécessite quelques adaptations.


Les garagistes, la DTAM (La Direction des Territoires, de l'Alimentation et de la Mer), l'entreprise DEKRA, ainsi que les assureurs planchent actuellement sur ce sujet.

"Nous avons une situation qui est problématique pour les agents de la DTAM qui réalisent le contrôle technique, mais aussi pour tous les acteurs. Il y a une faiblesse juridique."

Rémi Courant, Directeur technique et qualité chez Dekra, missionné par la DTAM

 

Pour le moment, aucune obligation, aucun calendrier n'a été fixé. Les structures concernées se donnent le temps de la réflexion afin de proposer une formule la plus cohérente possible.

Plus de détails avec Adrien Develay et Jérôme Anger.