Coronavirus : le centre hospitalier de Saint-Pierre prêt pour d'éventuels premiers cas

coronavirus
chfd coronavirus
Le CHFD confine une aile de l'USLD pour les malades du COVID19 ©Frédéric Dotte
Le centre hospitalier François Dunan de Saint-Pierre-et-Miquelon se met en ordre de marche afin de pouvoir faire face à l'arrivée d'éventuels malades du Covid19. Une des deux ailes de l'unité de soins de longue durée a été banalisée. Elle permettra de placer en confinement une douzaine de patients.

Si l'archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon ne compte encore aucun cas avéré de coronavirus à ce jour, les autorités sanitaires se préparent activement à l'accueil d'éventuels premiers patients contaminés.


Reportage de Robin Droulez et Jérôme Anger
Le CHFD confine une aile de l'USLD pour les malades du COVID19 ©SPM la 1ère
 

Test de prélèvement

Ce lundi 9 mars, le centre hospitalier François Dunan a expédié un premier prélèvement de muqueuse "test" au laboratoire d'analyses d'Halifax en Nouvelle Ecosse, avec qui un accord a été passé pour vérifier la positivité des malades, en l'absence du matériel nécessaire localement. 

Le Centre Hospitalier François Dunan à St-Pierre-et-Miquelon
4 Le Centre Hospitalier François Dunan à St-Pierre-et-Miquelon ©F Dotte
Le Centre Hospitalier François Dunan à St-Pierre-et-Miquelon (773010)
Le Centre Hospitalier François Dunan à St-Pierre-et-Miquelon (773010) ©F Dotte
Le Centre Hospitalier François Dunan à St-Pierre-et-Miquelon
Le Centre Hospitalier François Dunan à St-Pierre-et-Miquelon ©F Dotte
Le Centre Hospitalier François Dunan à St-Pierre-et-Miquelon
Le Centre Hospitalier François Dunan à St-Pierre-et-Miquelon ©F Dotte

Le CHFD s'est préparé

Et l'établissement se prépare pour l'accueil des futurs malades. L'ensemble du personnel a été sensibilisé. Les murs sont tapissés de bannières récapitulant les bons gestes de prévention et de protection. 

banières de prévention covid19
2 banières de prévention covid19 ©F Dotte
banières de prévention covid19
banières de prévention covid19 ©F Dotte
Afin d'assurer le confinement total des malades contaminés, le CHFD a libéré l'aile Sud de l'USLD, qui dispose de douze lits.

Avec l'accord des familles, les sept patients qui y étaient hébergés ont été transférés dans l'autre aile, ou dans des chambres du service de médecine. 
 

Une aile dédiée aux futurs patients identifiés

L'aile confinée, dénommée "Unité coronavirus", est "cloisonnée", avec obstruction de portes d'accès grâce à des matériaux "étanches". Chaque chambre est également séparée par des portes coupe-feu permettant l'isolement. 

L'unité Coronavirus du CHFD
3 L'unité Coronavirus du CHFD ©F Dotte
L'unité Coronavirus du CHFD
L'unité Coronavirus du CHFD ©F Dotte
L'unité Coronavirus du CHFD
L'unité Coronavirus du CHFD ©F Dotte

L'unité est désormais "armée", c'est à dire opérationnelle en cas de survenue de premiers cas. Elle dispose de tout le matériel nécessaire à la protection, et à la prise en charge médicale.

 

La réanimation déplacée vers la nouvelle unité

La chambre la plus vaste est destinée à accueillir le matériel de réanimation, qui sera déplacé de son emplacement actuel au sein du service de chirurgie. 

Unité Coronavirus : tout est prêt
5 Unité Coronavirus : tout est prêt ©F Dotte
Unité Coronavirus : tout est prêt
Unité Coronavirus : tout est prêt ©F Dotte
Unité Coronavirus : tout est prêt
Unité Coronavirus : tout est prêt ©F Dotte
Unité Coronavirus : tout est prêt
Unité Coronavirus : tout est prêt ©F Dotte
Unité Coronavirus : tout est prêt
Unité Coronavirus : tout est prêt ©F Dotte

Avec ses onze chambres, l'aile "coronavirus" pourra donc accueillir douze patients contaminés simultanément.

 

Des évacuations sanitaires possibles

Le centre hospitalier déterminera quels sont les cas les plus "aigus", les autres malades resteront confinés à leur domicile, ou pris en charge en ambulatoire.

Selon les situations, certains pourront également faire l'objet d'une évacuation sanitaire vers divers hopitaux canadiens, à Saint-Jean de Terre-Neuve, Moncton ou même Montréal, ainsi que vers la France métropolitaine au moyen de potentiels avions médicalisés.

Aile "Coronavirus"
6 Aile "Coronavirus" ©F Dotte
Aile "Coronavirus"
Aile "Coronavirus" ©F Dotte
Aile "Coronavirus"
Aile "Coronavirus" ©F DOtte
Aile "Coronavirus"
Aile "Coronavirus" ©F Dotte
Aile "Coronavirus"
Aile "Coronavirus" ©F Dotte
Aile "Coronavirus"
Aile "Coronavirus" ©F Dotte
 

Le personnel dans les starting blocs

Du côté du personnel soignant, le centre hospitalier a constitué une équipe dédiée en faisant appel aux infirmières, aides-soignants, ou encore agents de service hospitaliers les plus aguerris afin de faire face à l'éventuel afflux de patients. Dix-huit soignants se relaieront 24 heures sur 24.

Si le Covid19 devait également contaminer les médecins et personnels, la direction de l'établissement n'exclut pas de recourir au renfort de la "réserve sanitaire" de professionnels qui se tiennent prêts dans l'Hexagone. 

Patrick Lambruschini, directeur du CHFD
Patrick Lambruschini, directeur du CHFD ©F Dotte


Le coronavirus va-t-il forcément toucher St-Pierre-et-Miquelon ? 

En matière de santé, rien n'est jamais sûr. Mais pour le directeur du CHFD, dans un monde ouvert, il est difficile de se bercer d'illusion.

 

"Il est improbable que l'archipel échappe à l'épidémie de coronavirus, car comme tous les territoires ouverts, nous sommes reliés au monde." - Patrick Lambruschini

Les Outre-mer en continu
Accéder au live