st-pierre & miquelon
info locale

Coronavirus : le confinement et l'arrêt des fournisseurs inquiètent le secteur du BTP de Saint-Pierre et Miquelon

coronavirus
feabtp saint-pierre et miquelon
©SPM la 1ère
Comment sauver la saison des chantiers à Saint-Pierre et Miquelon ? La crise du coronavirus éloigne la perspective d'une reprise rapide des activités. Et les entrepreneurs s'inquiètent des conséquences.  

La crise du coronavirus et le confinement qui se prolonge partout dans le monde inquiètent les acteurs du secteur du bâtiment et travaux publics. Nous sommes en effet à quelques semaines de la traditionnelle reprise des chantiers à Saint-Pierre et Miquelon mis à l’arrêt pendant la saison hivernale.  
 

Des fournisseurs à l'arrêt

Les chefs d’entreprise vont devoir faire face à l’arrêt des sites de production de matière première et de matériel, autant chez leurs fournisseurs en Europe qu’au Canada. Une difficulté qui tombe au plus mauvais moment.

A lire aussi > Coronavirus : entre boutiques fermées et confinement, des commerçants à la peine à Saint-Pierre et Miquelon

« Sur l’archipel, cela pourrait se traduire par quatre mois de retard » craint Roger Hélène, président de la fédération des entrepreneurs et artisans du BTP et lui-même entrepreneur à Saint-Pierre. L’insularité et l’éloignement rendent en effet la logistique de commande et d’approvisionnement plus complexe.

A lire aussi > Coronavirus : le télétravail s'organise à Saint-Pierre et Miquelon
 

Et les chantiers en sommeil auront aussi un impact sur la trésorerie des entreprises. Elles devront en effet recruter et payer des ouvriers qualifiés avant même d’engranger les subsides des donneurs d’ordre.  
 

Des travaux repoussés?

Certains chantiers comme le terrassement du nouveau quartier des Graves, la toiture de l’église de Saint-Pierre ou les façades de la patinoire devraient être réalisés cette année même s’il prendront très certainement du retard en raison de la crise du coronavirus. D’autres en revanche restent incertains pour 2020. Il s'agit du quai des ferries et de celui des croisières, et aussi de l’internat de la réussite.

CORONAVIRUS ET BTP ©SPM la 1ère