Les coulisses de la fête basque

vie locale
bénévoles fête basque
Une trentaine de bénévoles s’active pour la 39ème édition de la fête basque. Depuis plusieurs jours, ils sont aux fourneaux et accueillent la population au fronton de Saint-Pierre, place Richard Briand.
En cuisine, à la caisse, au service, jusqu’au découpage du jambon… l’équipe en charge de l’évènement multiplie les tâches. Malgré le contexte sanitaire actuel, les associations basques ont réussi à trouver suffisamment de bénévoles. Présidente de l’association Euskal-Etxea, Édith Urtizbéréa se réjouit de leur investissement.
 

 Il y a des gens qui prennent exprès des congés pour la semaine basque. On arrive toujours à avoir du monde sur toute la période (…) Il y a une bonne volonté au niveau des bénévoles.

Édith Urtizbéréa


Chaque jour, le chef Philippe Pupier concocte un plat dans un décor plutôt atypique ; le trinquet se transforme en cuisine. Au menu : du flétan à la sauce cèpes. Les recettes sont toutes d’origine basque et élaborées depuis plusieurs semaines.
 

 On travaille longtemps à l’avance les menus, les recettes, les ingrédients (…) cette année, ça a été difficile mais c’est un plaisir d’être là. 

Philippe Pupier


Du flétan mais aussi de la piperade, du gâteau basque, du poulet basquaise… les plats typiques sont nombreux. 

À consulter > Le menu de la fête basque

Ambiance en coulisses. Reportage d’Aldric Lahiton :
©saintpierremiquelon

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live