Le cri du cœur d'un ancien fonctionnaire de la DTAM sur le réseau des eaux usées de Saint-Pierre

pollution
Stéphane Fouchard
©Frédéric Lahiton/SPM la 1ère
Stéphane Fouchard n'en peut plus de constater le déversement dans la nature des eaux usées de l'île de Saint-Pierre. Le retraité de la DTAM déplore que le système de refoulement soit inopérant.
Stéphane Fouchard connaît bien le réseau de refoulement des eaux usées de l'île de Saint-Pierre. L'ancien agent de la direction des territoires, de l'alimentation et de la mer (DTAM), retraité depuis sept ans, avait en effet  en charge la surveillance des différentes stations de relèvement éparpillées aux quatre coins de l'île.

Au total le réseau compte quinze sites équipés de pompes qui ont pour objectif d'acheminer l'ensemble des eaux usées dans le sud de Saint-Pierre, derrière le phare de Galantry.

Rapidement après sa mise en service au milieu des années 2000, l'ensemble du système rencontre des difficultés. Résultats : les eaux usées se déversent dans la nature, que ce soit dans l'anse à Rodrigue, dans le barachois à proximité de l'école de voile ou encore au niveau de l'étang de Savoyard.

À lire aussi : Karine Claireaux évoque les problèmes du réseau des eaux usées de Saint-Pierre

Devant ce constat, Stéphane Fouchard dit "stop" et envisage de porter plainte si rien n'est fait par les pouvoirs publics pour endiguer cette situation.
Retrouvez également le reportage complet préparé par Patrick Caillet et Guillaume Desmalles.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live