Des youtubeuses pour aider les diabétiques de Saint-Pierre et Miquelon face aux défis du confinement

coronavirus saint-pierre (spm)
diabaide youtube
©SPM la 1ère
Déjà considérées "à risque" face à la Covid-19, les personnes diabétiques voient leur prise en charge sanitaire bousculée par le confinement. À Saint-Pierre et Miquelon, l'association Diabète SPM prend conseil auprès d'Elise et Anne, créatrices de la chaîne Youtube Diab'Aide.

Pour les personnes malades du diabète, le coronavirus c'est un peu la double peine. Déjà identifiées comme "à risque" de développer les formes sévères du Covid-19, elles doivent aussi redoubler de prudence car le confinement modifie leurs habitudes et leurs rythmes biologiques. La sédentarité est une autre grande menace sur leur santé, leur faisant courir un risque d'hyperglycémie. 

À lire aussi > Quel accompagnement pour les diabétiques à Saint-Pierre et Miquelon ?

À Saint-Pierre et Miquelon, l'association Diabète SPM, qui regroupe 315 personnes diabétiques, peut compter sur les précieux conseils d'Anne et Elise, deux jeunes bloggueuses marseillaises elles-mêmes diabétiques depuis l'âge de cinq ans. Depuis plusieurs années, les deux soeurs jumelles devenues stars d'internet publient des vidéos informatives et ludiques sur le diabète, grâce à leurs site, blog et chaîne YouTube baptisés Diab'Aide.
 

" On attend leur vidéo chaque mercredi avec impatience. Il y a énormément de conseils, d'astuces. Elles sont à la pointe de la technologie également, ce qui est très important. " Stéphanie Thompson, présidente de l'association Diabète SPM


Avec à leur actif plus de deux cents vidéos et près de treize mille abonnés, Anne et Elise s'appliquent à positiver le diabète. Leur démarche a séduit Stéphanie Thompson, la présidente de Diabète SPM, atteinte du diabète de type 1, et qui souhaite faire connaître à ses adhérents et notamment les plus jeunes, le quotidien des malades de l'Hexagone, et les bonnes pratiques à adopter pendant le confinement.

" Quand on est diabétique, on a besoin de faire beaucoup de sport pour mieux gérer sa maladie. Pendant le confinement, il faut trouver d'autres moyens de bouger, faire du sport à la maison. On donne ce type de conseils dans nos vidéos. " Elise et Anne, créatrice de la chaîne Diab'Aide 


Stéphanie a pu échanger directement avec Anne et Elise à l'occasion d'un rendez-vous virtuel, en présence de notre équipe Karim Baïla et Claudio Arthur.

DIABETE ET CONFINEMENT ©SPM la 1ère

À l'occasion d'une de leurs dernières vidéos, les deux soeurs ont délivré leurs meilleurs conseils afin d'aider les personnes malades du diabète de passer au mieux la phase de confinement : 
- Modifier ses doses d'insuline
- Faire un jeûne glucidique
- Ranger ses médicaments
- Créer ses stickeurs de capteurs ou de pompe
- Tester de nouvelles disciplines sportives
Diabète : les faits marquants
  • - Le diabète touche près de cinq cents millions de personnes dans le monde. La maladie a explosé dans les dernières décennies. L’Organisation Mondiale de la Santé prévoit qu’en 2030, le diabète sera la septième cause de décès dans le monde.
  • Le diabète de type 1 n'est pas évitable. Il est caractérisé par une production insuffisante d’insuline et exige une administration quotidienne de cette dernière. 
  • Le diabète de type 2 représente la majorité des diabètes. Il résulte d’une mauvaise utilisation de l’insuline par l’organisme. Il est en grande partie le résultat d’une surcharge pondérale et de la sédentarité.
  • Le diabète gestationnel apparaît pendant la grossesse, il se caractérise par une hyperglycémie, c’est-à-dire une élévation de la teneur en sucre du sang, avec des valeurs supérieures à la normale, mais inférieures à celles posant le diagnostic de diabète. 
  • Les conséquences du diabète : avec le temps, le diabète peut endommager le coeur, les vaisseaux sanguins, les yeux, les reins et les nerfs.
  • Extrait du dossier de l'OMS consacré au diabète.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live