En quête d'inspiration à Saint-Pierre et Miquelon, Bénabar égratigne l'industrie musicale

musique
benabar
/ ©DR
Bruno Nicolini, dit Bénabar, s'octroie une pause loin de la vie parisienne. Il a choisi Saint-Pierre et Miquelon pour se ressourcer et écrire de nouveaux textes.

À quelques milliers de kilomètres d'un quotidien parfois tumultueux, Bénabar profite du calme des îles de Saint-Pierre et Miquelon. Une destination qu'il a fantasmé pour son image du bout du monde. 

À lire aussi : Un navigateur chasseur d'images en escale à Saint-Pierre et Miquelon

Ce séjour de presque un mois lui permet également de visiter le territoire et de faire de nouvelles rencontres, notamment musicales. Même la pêche aux homards n'a plus de secret pour lui plaisante-t-il.

Pour vous c'est le quotidien, mais pour nous qui arrivons de Métropole, pêcher le homard et le manger dans la foulée c'est presque un rêve.

Bénabar

Sur nos antennes, Bruno Nicolini évoque sa riche carrière. Auparavant en télévision en qualité de régisseur, puis de scénariste (sur la série "H" entre autres), il insiste sur l'importance de l'engagement. Être un chanteur engagé est selon lui primordial dans tout ce que cela représente. S'engager pour transmettre des messages, mais surtout s'engager en tant que personne, dans un métier qui est de plus en plus difficile. 

Le principe c'est de dire ce qu'on pense, sans dire aux gens quoi penser

Bénabar

©saintpierreetmiquelon

L'artiste ne cache d'ailleurs pas cet aspect du métier de chanteur et musicien. Il est selon lui de plus en plus compliqué de poursuivre une carrière musicale sans contacts dans l'industrie, qu'il qualifie même "d'industrie corrompue".

Bénabar reste très terre à terre et souhaite avant tout écrire et composer en s'inspirant de ses humeurs et de ses états d'âme, sans langue de bois. Son objectif étant de poursuivre sa passion avec son public, tant qu'il sera au rendez-vous.

©saintpierreetmiquelon