Femme à la barre : à Saint-Pierre et Miquelon, une régate au féminin

voile saint-pierre (spm)
Femme à la barre
Pour sa deuxième édition, la régate organisée par l'association SPM Spinnaker a réuni quatre voiliers, barrés par des navigatrices de Saint-Pierre et Miquelon. La course de douze mille nautiques a contourné le Colombier.

Avec quatre bateaux au départ et une dizaine de femmes embarquées, l'objectif est atteint.

À lire aussi > Route Saint-Pierre - Lorient : deux voiliers tentent de battre le record d'Eric Tabarly

Pour sa deuxième édition de "femme à la barre", l'association SPM Spinnaker a conservé le même cahier des charges : constituer des équipages composés majoritairement de femmes.


Femme (obligatoirement) à la barre


De plus, la barre doit être exclusivement tenue au féminin. 
Aux commandes de son propre voilier, la vice-présidente de l'association Myriam Robert est comme un poisson dans l'eau. Mais les participantes du jour ne sont pas toutes des spécialistes de la discipline. 

" Cet été, je devais partir sur le bateau de mon oncle sur la côte sud de Terre-Neuve. Mais cette année ce n'est pas possible [en raison de la pandémie de coronavirus]. En lot de consolation, je subis mon baptème de navigation. "

- Patricia Detcheverry

 

Tour du Grand Colombier


Les voiliers ont respecté le parcours d'une régate classique dans les eaux de Saint-Pierre. Une boucle partie du port, avec contournement du Grand Colombier, et obligation de croiser la bouée du Nordet. 

Reportage de Claudio Arthur

©SPM la 1ère
Les Outre-mer en continu
Accéder au live