Henri Masson désormais en charge de la promotion du patrimoine maritime français

patrimoine
saint-pierre port drone
©SPM la 1ère
Conservateur régional des monuments historiques de Bretagne depuis 2005, Henry Masson a été nommé par la ministre de la Culture Roselyne Bachelot-Narquin et par la ministre de la Mer Annick Girardin pour valoriser et mettre en avant les richesses liées au patrimoine maritime français.

Henri Masson est bien connu à Saint-Pierre et Miquelon. Il venait ici pour des missions liées au patrimoine local. Il vient d'être affecté à l'inspection générale des affaires maritimes jusqu'au 1er mai 2022. Il aura pour but "de faire connaître et de promouvoir le patrimoine maritime français trop souvent méconnu du grand public".

À lire aussi : L'île aux Marins plongée dans le passé à l'occasion d'une reconstitution historique

Pour Henri Masson, le terme est très large et regroupe "le patrimoine bâti avec par exemple le patrimoine reconnu, inscrit et classé au titre des monuments historiques mais aussi le patrimoine mobilier, flottant comme des embarcations, des bateaux, mais aussi des objets liés à l'histoire maritime de la France et peut-être aussi du patrimoine immatériel qui raconte l'histoire d'un territoire et du patrimoine humain autour de la mer".

Toute l'histoire de Saint-Pierre et Miquelon est liée à l'histoire maritime de la découverte du Canada, de la pêche, des relations entre les peuples [...] Dans toute l'histoire de l'archipel on retrouve les jalons importants de l'histoire maritime de l'Europe et du monde.

Henri Masson

 

En quoi consiste cette mission et que représente notre patrimoine maritime. Henri Masson répond aux questions d'Aldric Lahiton.