Jerry Arrossaména, enseignant populaire de l'archipel, prend sa retraite

société
Il a été le premier homme sur l'archipel à enseigner à des maternelles
©Claire Arrossaména
Clap de fin pour Jerry Arrossaména. Ce professeur des écoles prend sa retraite après 38 ans de service à l'Éducation nationale. Vendredi 3 juillet, il a passé sa dernière journée à l'école Henriette Bonin dont il était directeur.
Monsieur Jerry, comme l'appellent ses élèves, vit son dernier jour d'école après 38 ans de carrière dans l'Éducation nationale. Le directeur de l'école Henriette Bonin prend sa retraite. Il était en poste depuis 6 ans et a pris le temps de créer des liens forts avec ses élèves. Il raconte : "Ce sont des liens d'attention, de confiance mutuelle et de respect. Déjà, le matin on se dit "bonjour" : moi je ne parle pas à quelqu'un ne me dit pas bonjour ! 


Premier homme à enseigner à des maternelles sur l'archipel  


Jerry Arrossaména a été le premier homme dans l'archipel à enseigner à des élèves de maternelle. En 1985, il commence sa carrière à Henriette Bonin comme professeur remplaçant. Si sa mère et sa tante étaient enseignantes, rien ne le prédestinait à en faire son métier.  
 

"J'ai fait un an d'étude au Canada pour devenir ingénieur forestier. Lorsque j'ai abandonné ces études-là et je suis revenu sur l'archipel et je ne savais pas du tout ce que j'allais faire niveau professionnel. Je pense que ce sont les coïncidences, les opportunités et la découverte de ce beau métier qui m'ont permis de m'épanouir professionnellement." - Jerry Arrossaména 


Le reportage de Claire Arrossaména et Jérôme Anger : 
 
©saintpierremiquelon

 

Attaché à Henriette Bonin 


De la maternelle au CM2, Jerry Arrossaména a enseigné pratiquement à tous les niveaux. Il a fait un passage à l'école du Feu rouge et à la documentation pédagogique. Pour sa fin de carrière, il a renoué avec l'école des quartiers Sud de Saint-Pierre. Il affectionne particulièrement cet établissement où il a fait ses débuts. "C'est une belle école, au niveau organisation de l'espace, au niveau de la facilité à travailler. C'est une belle école ! ", conclut-il. 


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live