L'association des Zigotos œuvre à la construction d'un nouveau doris

traditions
Construction d'un nouveau doris par les zigotos
Depuis novembre 2020 , les membres de l'association des zigotos construisent un doris dans sa totalité ©SPM LA PREMIERE

Il y a fort longtemps que les Zigotos n'avaient pas fabriqué un doris. C'est le dernier défi qu'ils se sont lancés et leur modèle n'est autre que le tout premier canot qu'a acquéri l'association il y a quelques années. Une manière de continuer à préserver ce pan du patrimoine de l'archipel.

Quand on aime, on ne compte pas, l'amour des Zigotos pour les doris en est bien la preuve. Une de leurs embarcations étant en piteux état, ils ont choisi d'en construire une nouvelle. Elle sera inspirée de la plus ancienne barque qu'ils possédent, aujourd'hui hors service.

 

Pour être à la hauteur de ce nouveau défi, les pêcheurs ont fait appel à l'un des derniers fabriquants de doris de l'archipel, Cyril Franché. L'amoureux de la mer exerce ce métier depuis 1977. Ce bateau traditionnel qu'il va façonner pour les marins, ce sera son 24ème.

 

Perpétuer l'héritage de la pêche artisanale

 

Une bonne planche de bois, c'est l'indispensable pour concevoir un doris. Elle servira à faire les courbes, et à donner l'angle pointu qui caractérise le bateau à fond plat. Et pour monter l'armature, plusieurs pièces en bois seront nécessaires. Elles ont été fabriquées par les bénévoles de l'association. Dans l'atelier, respire l'amour et la passion. 

 

A lire aussi : Emblème de la pêche à Saint-Pierre et Miquelon, des doris sont remis à flot

Construire un doris d'antan, cela demande aussi du temps et de la précision, mais le jeu en vaut la chandelle. Tous ont espoir que la pêche traditionnelle revive un jour. Dans un mois et demi, ce dernier bébé devrait être achevé. La flotte des Zigotos étant composée de neuf bateaux, la famille pourrait encore s'agrandir d'ici quelques années. 

 

Reportage de Karim Baïla et Flavie Bry :