L'éducation nationale et l'administration pénitentiaire de Saint-Pierre et Miquelon renouvellent leur partenariat

éducation
A Saint-Pierre et Miquelon, l'hiver se fait attendre
Le mois de décembre 2020 a été particulièrement doux. ©SPM La 1ère

La convention de partenariat entre l'éducation nationale et l'administration pénitentiaire de Saint-Pierre et Miquelon a été renouvelée. L'accord a été signé le vendredi 2 avril. Il permet d'encadrer l'enseignement aux personnes détenues dans l'archipel.

Les co-signataires, le chef de l'éducation nationale dans l'archipel Jean-Pierre Tégon et le directeur du centre pénitentiaire Jean-Pierre Séguin ont renouvelé l'accord qui lie leurs deux administrations.

"Nous avons tout intérêt à permettre aux personnes détenues de s'inscrire à un parcours de formation."

Jean-Pierre Tégon, chef du service de l'éducation nationale

 

Le but de ce partenariat est de permettre aux détenus de suivre une formation ou d'obtenir un diplôme universitaire. "L'éducation nationale propose des intervenants, accompagnent les volontaires", précise Jean-Pierre Tégon.

À lire aussi : Des activités culturelles et sportives pour les détenus de Saint-Pierre

Ce dispositif est "indispensable" selon Jean-Pierre Seguin, "les détenus doivent pouvoir occuper leur temps, s'instruire et s'informer". Le centre pénitentiaire de Saint-Pierre dispose de huit places.

L'interview de Jean-Pierre Tégon réalisée par Karim Baïla et Allison Audoux :