L'isthme de Miquelon-Langlade fragilisé par la mer et les vents violents

aménagement du territoire saint-pierre (spm)
erosion isthme
©Facebook - Pascal Allen-Mahé

Les mauvaises conditions météo des derniers jours fragilisent l'isthme de Miquelon-Langlade, côté ouest avant le point kilométrique 16. Des témoignages sur place font état d'une forte érosion de la bande de terre sur laquelle repose la route reliant le village de Miquelon à celui de Langlade.

Les images sont impressionnantes. Les vents violents qui balayent l'archipel depuis quelques jours ont fortement fragilisé la partie ouest de l'isthme de Miquelon-Langlade. Au point kilomètrique 16, le butterreau sur lequel repose la route, s'érode. Pascal Allen Mahé a constaté l'état de la voie ce matin. "Je suis passé à 9h30, pour me rendre sur mon lieu de travail à Miquelon. À l'endroit le moins large, il ne restait que 1,50 mètres de sable à gauche du bitume. C'est très inquiétant."    

 

Les élus réagissent

 

Si les images ont fait réagir sur les réseaux sociaux, elles n'ont pas manqué de mobiliser les élus de l'archipel. Très inquiet, le maire de Miquelon-Langlade Franck Detcheverry a contacté le préfet de l'archipel afin de trouver des solutions permettant de sécuriser la voie. Christian Pouget lui a indiqué s'être rapproché de Bernard Briand, président de la Collectivité, à ce propos.
 

À lire aussi : Le littoral de Miquelon-Langlade touché par l'érosion : état des lieux

Dans un communiqué publié à 16h, la Collectivité territoriale souligne que "les conditions météorologiques des derniers jours couplées à la fragilité du terrain ont mené à cette situation très problématique". Elle annonce avoir "mobilisé les services de la DTAM afin de procéder à des investigations" et précise que "des enrochements ont d’ores et déjà eu lieu et se poursuivront quand les conditions météorologiques le permettront, pour tenter de contenir le phénomène naturel et ainsi protéger la route".