Pour le ministre de la Santé Olivier Véran, "l'obligation vaccinale doit s'appliquer à Saint-Pierre et Miquelon"

le sénat
olivier veran senat vaccination spm
©Public Sénat
Le sénateur de l'archipel Stéphane Artano demande au ministre des Solidarités et de la Santé d'assouplir la mise en œuvre de la loi sur l'obligation vaccinale en tenant compte de la situation sanitaire à Saint-Pierre et Miquelon. C'était ce mercredi 13 octobre au palais du Luxembourg.

Lors des questions d'actualité au gouvernement, le sénateur de Saint-Pierre et Miquelon a demandé au ministre des Solidarités et de la Santé " d'assouplir la mise en oeuvre de la loi sur l'obligation vaccinale afin de tenir compte de la situation sanitaire dans l'archipel". 

À lire aussi : La mobilisation se poursuit contre l'obligation vaccinale du personnel hospitalier

Avec un taux de vaccination exemplaire proche des 90 %, aucune circulation du virus sur le territoire, 31 cas positifs enregistrés et guéris depuis le début de la crise sanitaire et 95 % du personnel soignant complètement vaccinés, Stéphane Artano demande dans un communiqué "à ce que les mesures sanitaires nationales continuent à être adaptées au contexte local".

On n'applique pas le pass sanitaire dans l'archipel, on aurait pu aussi trouver une flexibilité sur l'obligation vaccinale pour les personnels soignants et les pompiers volontaires. Par ailleurs on va mettre des familles en difficultés sur un territoire où le virus ne circule pas.

Stéphane Artano, Sénateur de Saint- Pierre et Miquelon

 

Réponse d'Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé : "les lois de la République s'appliquent partout à l'exception des états d'urgence sanitaire qui imposent déjà une forte mobilisation donc monsieur le Sénateur je ne peux être d'accord avec votre demande".

L'obligation vaccinale doit s'appliquer à Saint-Pierre et Miquelon. S'il y a des suspensions de salaires, elles seront immédiatement levées dès lors que les 13 salariés et les 5 ou 6 pompiers auront fait le choix de se protéger et de protéger celles et ceux qu'ils soignent au quotidien.

Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé

 

Stéphane Artano qui s'inquiète du climat de tension sociale qui s'installe dans l'archipel. Le sénateur de Saint-Pierre et Miquelon précise "de mon point de vue sur le plan juridique, politique , je ne sais plus ce que je peux faire de plus, mise à part alerter et demander aux acteurs du centre hospitalier, à d'autres employeurs publics et au préfet de faire preuve de clairvoyance". 

A noter que le personnel hospitalier de l'archipel a jusqu'au vendredi 15 octobre pour recevoir une première dose de vaccin. Sans quoi, leur contrat sera suspendu. 
 

Ecoutez les échanges entre Stéphane Artano, sénateur de Saint-Pierre et Miquelon et Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé. C'était ce mercredi 13 octobre lors des questions d'actualité au gouvernement.