La mer, ses hommes et sa biodiversité, célébrés à travers une exposition de photographies à Saint-Pierre et Miquelon

mer saint-pierre (spm)
Expo Carrefour Culturel
Les clichés de trois photographes de Saint-Pierre et Miquelon sont actuellement mis à l'honneur dans la gare maritime de Saint-Pierre. Une exposition autour de la biodiversité et des métiers maritimes, qui s'inscrit dans le cadre de la Fête de la mer et des littoraux.

À l'intérieur de la gare maritime de Saint-Pierre, le visiteur est accueilli par un dispositif scénique constitué de fils de pêche, ou encore de poulies et d'écarteurs de chalut prêtés par un artisan pêcheur et l'association locale des Zigotos. L'atmosphère donne le ton.

Le rapport de l'Homme à la mer

À l'occasion de la Fête nationale de la mer et des littoraux, le Carrefour Culturel Saint-Pierrais a souhaité cette année encore donner toute leur place aux photographes locaux qui saisissent la mer, ses hommes, et sa biodiversité.

L'association a mis en scène 51 photos qui illustrent la biodiversité et la relation entre les hommes et l'océan. Trois photographes locaux se sont prêtés au jeu : les Saint-Pierrais Jean-Christophe L'Espagnol et Patrick Hacala et aussi Jean-Guy Orsiny à Miquelon. 

Ça a été compliqué pour les photographes de faire une sélection, puisqu'avec les appareils photo numériques d'aujourd'hui, on fait des milliers de photos en espérant toujours avoir une photo qui soit meilleure, mieux éclairée, avec un moment qu'on saisit plus particulièrement.

Michel Le Carduner, président association Carrefour Culturel Saint-Pierrais

 

Expo Carrefour Culturel
Expo Carrefour Culturel

Chaque photographe a apporté son oeil aiguisé sur un aspect particulier du rapport de l'archipel à la mer. Patrick Hacala éclaire la richesse de la biodivirsité, grâce aux oiseaux et aux animaux marins. Jean-Christophe L'Espagnol magnifie la relation de l'Homme à la mer. Et les clichés de Jean-Guy Orsiny se concentrent sur la nature sauvage de Miquelon.

[Certains tirages de Jean-Guy Orsiny] sont impressionnants, ils donnent l'impression que Miquelon est en voie d'être submergée.

Michel Le Carduner

 

L'exposition se poursuit jusqu'au jeudi 15 juillet 2021 à la Gare Maritime de Saint-Pierre. Elle sera ensuite proposée à la Maison de la Nature et de l'Environnement de Miquelon-Langlade. 

À lire aussi : À Saint-Pierre et Miquelon, le Ravenel n'a pas été retrouvé, mais les fonds marins sont désormais mieux connus

Suivez la visite guidée que Michel Le Carduner a proposé à Raphaëlle Chabran et Adrien Develay.