La sixième saison de Peaky Blinders met à l'honneur Saint-Pierre et Miquelon

cinéma
peaky blinders
Dans sa sixième saison, la série Peaky Blinders se rend à Miquelon, au temps de la prohibition. ©SPM la 1ère
La prohibition est au coeur de la sixième série Peaky Blinders et pour représenter ce pan de l'histoire, le clan Shelby se déplace dans un petit territoire français en Amérique du Nord : Saint-Pierre et Miquelon.

C'est peut-être l'une des séries les plus populaires du moment. Peaky Blinders raconte l'histoire d'une Angleterre de l'entre deux-guerres, avec pour personnages principaux les membres de la famille criminelle : les Shelby. 

Une famille qui dépose ses valises à Miquelon, dans la nouvelle et sixième saison.

L'archipel est une plaque tournante de l'exportation d'alcool vers l'Amérique du Nord, durant la prohibition. Une aubaine pour Thomas Shelby, chef de clan. Ses proches et lui ont pour objectif de contrôler l'importation d'alcool en Angletere. 

À lire aussi : Un personnage originaire de Saint-Pierre et Miquelon dans la prochaine saison de la série Peaky Blinders

Entre fiction et réalité, les premières scènes de la série mettent en avant ces îles petites îles françaises méconnues de certains.

"Miquelon" était ces derniers jours un mot très recherché sur internet. Un phénomène qui n'a pas échappé à l'équipe de la collectivité territoriale, en charge de la promotion et du tourisme de l'archipel. 

On a une carte à jouer là-dessus. Dans notre communication touristique on essaye de mettre en avant dès que possible l’histoire de la prohibition à Saint-Pierre et Miquelon.

Mathieu Delamaire, responsable marketing à la direction de la communication et du tourisme.

 

Même si la production n'a pas fait le déplacement directement dans l'archipel, les décors s'inspirent de l'ambiance locale d'antan. Brouillard épais, tonneaux d'alcool, drapeaux français, lieux mythiques reconstitués... tous les détails ont été minutieusement étudiés.

Une chance pour l'archipel qui pourrait, peut-être, recevoir quelques curieux et fans de la série. 

Le reportage de Frédéric Dotte : 

©saintpierreetmiquelon