Le château Légasse, une impressionnante demeure qui appartient à l'Histoire

patrimoine
château
château Légasse ©archives
La rue du château à Saint-Pierre, est un clin d'œil à l'impressionnante demeure qui surplombait les graves à l'époque de la Morue Française. Albin Girardin revient sur ce pan de l'Histoire.

Au début du 20ème siècle, la famille Légasse fait partie des familles les plus influentes de Saint-Pierre et Miquelon tant sur le plan économique, politique que religieux.

graves
séchage du poisson sur les graves ©archives

Construit entièrement en bois en 1900, le château Légasse se situait aux abords de l'ancienne piste d'atterrissage à Saint-Pierre. Il appartenait à Louis Légasse, armateur et fondateur de la société La Morue Française, l'une des plus grandes compagnies de pêche en Europe à cette époque. 

À lire aussi : La famille Légasse pilier de la culture basque à Saint-Pierre et Miquelon 

La Morue Française possède alors un important patrimoine: une flotte de pêche dédiée, des graves pour y faire sécher le poisson, des bâtiments pour le traiter mais également des manufactures de biscuits ou de cirés. 

Cette fameuse propriété reste la maison d'habitation de Louis Légasse jusqu'en 1908, date à laquelle il quitte l'archipel. Par la suite, elle devient le lieu de résidence d'été de Jean Légasse, directeur local de la Morue Française.

Pendant la seconde guerre mondiale, le château Légasse est réquisitionné pour loger le gouverneur Gilbert de Bournat représentant local du gouvernement de Vichy. Puis, il devient inhabité, et démonté signant la fin d'une grande époque pour Saint-Pierre et Miquelon. 

C'est par où ? À retrouver chaque jeudi dans l'émission Ça vaut le détour

©saintpierreetmiquelon