Bien connu à Saint-Pierre et Miquelon, le cinéaste Phil Comeau récompensé pour son travail sur les Acadiens

océan atlantique saint-pierre (spm)
Phil Comeau cinéaste Acadie
Le cinéaste Phil Comeau dédie une large partie de son travail à l'histoire du peuple acadien

L'Acadien Phil Comeau a fait de l'Histoire de son peuple une source inépuisable d'inspiration pour ses réalisations. Le cinéaste a reçu il y a quelques jours la médaille Leger-Comeau, la plus grande distinction acadienne. Ses projets passent aussi par Saint-Pierre et Miquelon.

Phil Comeau aime raconter la diaspora acadienne. L'acadien, né en Nouvelle-Ecosse et désormais établit à Moncton et à Montréal,  a toujours fondé son travail cinématographique sur les rencontres et le s histoires de l'Acadie. La mettre en lumière est devenu son fil rouge.

A travers un documentaire sur la diaspora acadienne à Belle-Île en Bretagne, c'est l'ensemble de son oeuvre qui a été récompensée le 28 janvier 2021 par la Société nationale de l'Acadie. La SNA a décidé de lui décerner la médaille Leger-Comeau, la plus grande distinction acadienne. Existant depuis 1985, cette distinction a, par le passé, aussi récompensé des Français, des Québecois et des habitants de Louisiane. "C'est la première fois qu'elle est remise à un cinéaste", se réjouit Phil Comeau. 

Plusieurs projets en tête, dont un incluant Saint-Pierre et Miquelon

 

Phil Comeau travaille actuellement sur plusieurs documentaires dont l'un sur des femmes capitaines de pêche. Un sujet l'a toujours travaillé : la déportation des Acadiens partout dans le monde lors du Grand dérangement, au XVIIIème siècle.

Il prépare à ce sujet un long métrage sur la diaspora acadienne dans les territoires français. Un travail qui le mènera en Guyane, en Guadeloupe, et aussi à Saint-Pierre et Miquelon, pour observer les métissages culturels qui se sont opérés.

 

Revoir l'entretien de Phil Comeau avec Linda Saci :