Le monde politique réagit à la démission de Stéphane Lenormand

politique
stephane lenormand seance demission
©SPM la 1ère
Au lendemain de la démission de Stéphane Lenormand de la présidence de la collectivité territoriale, plusieurs représentants politiques de Saint-Pierre et Miquelon ont réagi. Certains regrettent le départ d'un homme ouvert au dialogue.
Après l'annonce de la démission de Stéphane Lenormand ce mardi vient le temps des réactions politiques. Si cette décision était attendue, les politiques qui réagissent comprennent ce choix. 
 

"Ce n'est pas vraiment une surprise pour moi. Il y a déjà deux ans, Stéphane Lenormand m'avait déjà confié une certaine lassitude dû à une accumulation de faits (...) Une gestion interne au sein de l'équipe d'Archipel Demain qui était assez compliquée avec des divergences de point de vue" 

Stéphane Claireaux, député de Saint-Pierre et Miquelon


Stéphane Claireaux revient aussi sur le contexte difficile avec lequel Stéphane Lenormand a dû travailler. Il fait référence aux "dossiers calamiteux" que lui avait laissé Stéphane Artano en partant, concernant notamment les ferries et le câble numérique.

"Un homme de dialogue" pour Yannick Cambray


De son côté, Yannick Cambray, élu récemment maire de Saint-Pierre, loue les qualités "d'un homme de dialogue, ouvert, toujours à la recherche d'un compromis." Il ajoute que l'usure du pouvoir est sûrement à l'origine de la démission de Stéphane Lenormand. 
 

"Cela ne fait que quatre mois que nous sommes à la mairie, mais j'ai énormément apprécié les échanges, les collaborations que l'on a pu faire en si peu de temps. Donc je regrette son départ et lui souhaite bonne chance pour la suite." 

Yannick Cambray, maire de Saint-Pierre


"Sa méthode était la bonne"

 

Stéphane Artano, qui avait cédé sa place de président de la collectivité en 2017 à Stéphane Lenormand pour devenir sénateur s'est aussi exprimé sur la démission de son successeur. Il confirme les crispations avec l'État : "Le contexte politique était difficile avec la présence de notre adversaire politique au gouvernement, avec un ralentissement d'un certain nombre de dossiers et un État qui n'était pas impartial." 
 

"Il a une façon de faire très consensuelle dans l'approche des dossiers et cette main tendue qu'il a envoyé au gouvernement, à la préfecture, n'a pas été comprise."

Stéphane Artano, sénateur 


Stéphane Artano a tenu à louer les qualités de son ami politique et à lui rendre hommage. "Je pense que sa méthode était la bonne", a-t-il ajouté. 


Le préfet tourné vers le futur 


Alors que dans son discours de démission en fin de séance officielle, Stéphane Lenormand évoquait une relation tendue avec l'Etat, le préfet de l'archipel Thierry Devimeux a réagi à sa démission sur notre plateau. "Je n'ai pas de commentaires à faire sur le fonctionnement du conseil territorial, ils sont souverains et je ne commente pas", a-t-il expliqué. 
 

"J'ai beaucoup apprécié travailler avec le président de la collectivité et je me tiens à disposition du nouveau présidente-présidente pour aborder les nombreux dossiers que nous portons ensemble dans l'archipel entre l'État et la collectivité"

Thierry Devimeux, préfet


Les réactions du député Stéphane Claireaux et du maire de Saint-Pierre Yannick Cambray : 
©saintpierremiquelon
Les Outre-mer en continu
Accéder au live