publicité

Législatives 2017 : duel serré entre Annick Girardin et Stéphane Lenormand

Avec 41,59% des suffrages exprimés chacun, la candidate Cap sur l'Avenir et le candidat Archipel Demain sont qualifiés pour le second tour. Ils ont réagi sur le plateau de Saint-Pierre et Miquelon 1ère, juste après l'annonce des résultats. 

Annick Girardin et Stéphane Lenormand sur le plateau de Saint-Pierre et Miquelon 1ère. © SPM1ère
© SPM1ère Annick Girardin et Stéphane Lenormand sur le plateau de Saint-Pierre et Miquelon 1ère.
  • Par Delphine Jeanneau
  • Publié le , mis à jour le
1209 voix chacun. C'est sur une égalité parfaite qu'Annick Girardin, candidate Cap sur l'Avenir, et Stéphane Lenormand, candidat Archipel Demain, se sont qualifiés pour le second tour des élections législatives. C'est donc un duel très serré qui s'annonce samedi prochain, 17 juin, sur l'archipel. 

Premier des deux candidats qualifiés à s'être exprimé, juste après l'annonce des résultats, sur le plateau de l'édition spéciale proposée sur Saint-Pierre et Miquelon 1ère, Stéphane Lenormand.  "Dans le sport il y a des matchs nuls qui sont des victoires (...) ", a déclaré la candidat Archipel Demain : 

Intervention de Stéphane Lenormand

Pour Annick Girardin, élue dès le premier tour lors des législatives 2012 (65,53%) et des partielles de 2014 (59,51%), l'enjeu est de taille. Si la candidate Cap sur l'Avenir, ministre des Outre-mer (PRG), ne remporte pas le second tour, elle devra quitter son poste au gouvernement, selon la règle fixée par le président Emmanuel Macron. Lors de son intervention sur le plateau de Saint-Pierre et Miquelon 1ère samedi soir, Annick Girardin a commenté : "égalité parfaite ou match nul (...) mais en même temps nous sommes à la mi-temps, donc nous avons encore un combat (...)" :

Intervention d'Annick Girardin

Second tour

Cinq candidats étaient en lice pour ce premier tour des législatives dans la circonscription de l'archipel. Denis Vigneau-Dugué, sans étiquette, est arrivé en 3e position et dépasse la barre des 10% (10,80% des suffrages exprimés). Il pourrait donc peser au second tour. Denis-Vigneau Dugué était présent sur le plateau lors de la soirée électorale proposée par Saint-Pierre et Miquelon 1ère, alors que les opérations de dépouillement étaient encore en cours. Interrogé par Isabelle Thomelin sur une éventuelle consigne de vote, le candidat a précisé : "J'attends d'avoir les résultats définifs et je me prononcerai. Mais ce sera vraisemblablement avec une condition, je ne vous en dis pas plus pour l'instant".  Denis Vigneau-Dugué devrait s'exprimer lundi.
Robert Langlois est quant à lui arrivé 4e, avec 5,02% des voix. Le candidat La France Insoumise a appelé à ne voter pour aucun des qualifiés pour le second tour : "ni pour l'un, ni pour l'autre". Roger Rode, Front national (1%) ne s'est pas exprimé. 
Le second tour des législatives aura lieu samedi 17 juin sur l'archipel. 




1 497 204 207

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play