Les dépenses arrêts maladie en forte hausse à Saint-Pierre et Miquelon

maladie
arrets maladie
©LUC NOBOUT / MAXPPP
2900 arrêts de travail pour maladie ont été prescrits à Saint-Pierre et Miquelon l'année dernière soit une hausse des dépenses de 35 % en deux ans. La caisse de prévoyance sociale lance une campagne de sensibilisation pour tenter de réduire les coûts.
1090 assurés ont été en arrêt maladie en 2019.  537 arrêts de travail sont supérieurs à 30 jours. Selon les chiffres publiés dans un rapport de l'Inspection générale des affaires sociales (IGAS), ce nombre est en très forte augmentation.

Un point complet sur les chiffres avec Karim Baïla
©saintpierremiquelon

Le coût des indemnités journalières pour la caisse de prévoyance sociale de Saint-Pierre et Miquelon représente près de trois millions d'euros. 
Un coût conséquent en forte hausse sur les deux dernières années.

Ce qui interpelle la caisse de prévoyance sociale, "c'est l'augmentation des arrêts de longue durée de plus de 6 mois car pour cette tranche là, on est sur une augmentation de plus de 39 %", explique Emmanuelle Hoareau Sautiere, la directrice de la CPS.

Une augmentation qui soulève par ailleurs une inquiétude. 
 

Un salarié sur deux qui est en arrêt de travail avec une durée supérieure de plus de six mois ne reprend jamais le travail.

Emmanuelle Hoareau Sautière, directrice de la CPS



La caisse de prévoyance sociale a donc lancé une campagne de sensibilisation et d'information à destination des professionnels de santé, des employeurs et des assurés. Une campagne pour sensibiliser au bon usage des arrêts de travail.

La directrice de la structure Emmanuelle Hoareau Sautières, directrice de la CPS, était l'invitée de Flavie Bry dans le journal télévisé du 16 septembre 2020.
©saintpierremiquelon
   


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live