Les gendarmes font la chasse aux nuisances sonores sur les routes de Saint-Pierre et Miquelon

sécurité
gendarmerie contrôle nuisances sonores
©SPM La 1ère
À Saint-Pierre, les gendarmes ont procédé ce mercredi 15 septembre à des contrôles inopinés. Ils s'agissait de vérifier les décibels émis par les 2 ou 4 roues. Objectif : lutter contre les nuisances sonores.

Après une campagne de prévention, notamment auprès des jeunes, les gendarmes de l'archipel passent la vitesse supérieure. Equipés de sonomètres, ils étaient présents sur le littoral de Saint-Pierre, ce mercredi 15 septembre après-midi, pour contrôler les émissions sonores des 2 et 4 roues.

"Pour les motos, le nombre de décibels autorisés est de 90, pour les voitures, c'est 80, et pour les camions, c'est 90"

Chef Corinne Lledo

 

Des verbalisations à venir

 

"Nous sommes encore en phase de prévention mais, si on rencontre des nuisances sonores au niveau des voitures ou des motos à des taux assez élevés, on va verbaliser", précise le Chef Corinne Lledo. Motos, mobylettes... les deux roues sont nombreux à circuler sur les routes de l'archipel.

Et les gendarmes réceptionnent de plus en plus d'appels de résidents qui se plaignent de nuisances sonores, surtout en centre-ville. Depuis la semaine dernière, quatre propriétaires de véhicules ont été verbalisés. En cas de non respect de la loi, le propritaire encourt une amende de 90 euros et l'immobilisation de son engin. 

Le reportage de Claire Arrossaména et Allison Audoux :