Les prix du bois en baisse à Saint-Pierre et Miquelon après la flambée des tarifs liée à la pandémie

consommation
baisse prix du bois
©SPM la 1ère
C'est un soulagement pour les propriétaires désireux de bâtir une maison ou une autre construction en bois. Si le prix de cette matière première est moins élevé...Attention néanmoins il faut composer avec l'augmentation du coût des autres matériaux et avec des délais de livraison plus lents.

A Saint-Pierre et Miquelon aussi la crise sanitaire n'aura épargné personne et notamment les constructeurs.  Particuliers ou entrepreneurs, tout le monde a été tributaire de la forte augmentation des prix des matériaux de construction dont celui du bois. Si certains ont reporté leurs projets, d'autres ont tout de même entrepris des travaux.  Des constructeurs ont même payé le prix fort pour pouvoir commencer leur chantier au plus vite. 

À lire aussi : Le prix de certains bois d'œuvre explose à Saint-Pierre-et-Miquelon 

Chez l'un des fournisseurs de Saint-Pierre, un responsable des achats n'avait jamais vu une telle flambée des prix sur le bois.

Cela a été doucement, puis tout d'un coup ça a augmenté. Exemple, pour une feuille de "contreplaqué 3/4 " le prix de base était de 46 euros la feuille puis c'est passé à 120 euros. Aujourd'hui ça diminue, on est à environ 60 euros la feuille

Ronald Ennis, responsable achats d'un magasin de matériaux de construction

 

Une baisse de 50 % a été constatée sur les bois de construction mais ce n'est pas le cas de tous les matériaux. Tous ceux issus de l'industrie pétrolière subissent des augmentations consécutives. 

Tout ce qui est isolant ou à base de polymère, de résine, de pétrole justement et bien ça continue à augmenter de 40 et 50 %.

Ronald Ennis, responsable achats d'un magasin de matériaux de construction

 

La majorité des matériaux provient de fournisseurs basés en Amérique du Nord et avec le ralentissement de l'activité lié aux mesures imposées durant la pandémie de Covid-19, il était donc devenu difficile de s'approvisionner. Depuis quelques temps, les choses rentrent peu à peu dans l'ordre mais attention les délais entre la commande et la réception des produits rallongent. Comme le souligne Ronald Ennis "il y a une forte demande sur les matériaux donc on a plus de difficultés à avoir certains produits, certaines couleurs par exemple. On espère toujours que ça redevienne normal mais on sait pas vraiment".

À lire aussi : À Terre-Neuve, une spectaculaire opération de déplacement d'une maison par la mer ravive des souvenirs

Georges Lévêque est entrepreneur, la fluctuation des prix ne l'aide pas beaucoup. Du coup, il doit s'adapter à la demande du client qui veut éviter de "payer une facture trop salée".

C'est du retard aussi pour moi. Les clients demandent d'attendre et de reporter à plus tard, jusqu'à ce que les prix descendent.

Georges Lévêque, entrepreneur

 

Voyez le reportage complet signé Karim Augustin Baïla et Flavie Bry.