A Miquelon, les pompiers se forment au sauvetage sur glace

pompiers miquelon-langlade
Les pompiers de miquelon en immersion
L'étang du lac à Miquelon sert de lieu d'exercice aux pompiers de la commune. le but étant de venir en aide à une personne tombée dans une eau glaciale. ©A.Develay / SPM LA 1ERE

Immersion totale ce samedi 13 février pour les pompiers de Miquelon. Ils n'ont pas hésité à se jeter dans une eau glaciale pour tester leur matériel de sauvetage réceptionné il y a quelques mois. Une formation inédite qui nécessite beaucoup de sang-froid.

 


 

Samedi 13 février 2021, 8h42 : un résident de Miquelon vient de tomber dans l'étang du lac, gelé en pleine saison hivernale. C'est le scénario élaboré par les pompiers de la commune, afin de mettre en place une formation de secours grandeur nature. 

Une immersion nécessaire pour tester dans des conditions réelles le nouveau matériel de sauvetage sur glace reçu au printemps dernier. Pour cela, ils ont dû plonger dans une eau glaciale, tous revêtus d'une combinaison très spéciale. Des exercices réalisés sous l'oeil expert du chef de la Sécurité civile de la préfecture.

" On a commencé par un exercice d'auto-sauvetage. Dans la vie de tous les jours en intervention, en allant chercher une victime, comment de lui même le sauveteur tombé dans l'eau peut s'en sortir avec la technique dite des trois poussées, des pics à glace. "

Simon Mary, responsable Sécurité civile préfecture de St-Pierre et Miquelon

Les pompiers de miquelon en immersion
©A.Develay / SPM LA ERE

 

Autre exercice, les pompiers de Miquelon avaient aussi pour mission de récupérer une victime encore dans l'eau et accrochée à la glace. 

" Il faut aller au corps à corps, aller vers elle pour la ramener sur le bord et la hisser pour la mettre en sécurité. "

Simon Mary

 

Quatre pompiers de Miquelon ont donc revêtu des combinaisons très spéciales pour pouvoir entrer dans une eau à 2°C. Et celles-ci ont rempli leur fonction.

" Il n'y a que la figure où on sent un peu la température mais avec les combinaisons y a pas de soucis. Il fait bon à l'intérieur. "

Marco Gaspard, pompier volontaire à la brigade de Miquelon

 

Apprendre à sauver une personne en détresse, appréhender la glace pour assurer la propre sécurité des sauveteurs, missions remplies pour les participants. Mais avant de se rendre sur un étang gelé, Simon Mary apporte quelques précisions : " il faut en permanence garder à l'esprit que ce n'est jamais sécuritaire, qu'il faut toujours analyser la glace, regarder l'environnement, prendre en compte la météo des jours précédents et être très observateur ".

Les pompiers rappellent également qu'en dessous de dix centimètres d'épaisseur de glace, il est dangereux de s'aventurer sur un étang gelé.

Adrien Develay a suivi la manoeuvre en toute sécurité

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live