publicité

Témoins et anciens étudiants de Saint-Pierre et Miquelon racontent Mai 68

Cette semaine, la rédaction de Saint-Pierre et Miquelon la 1ère vous propose une série consacrée aux commémorations du 50ème anniversaire de Mai 68Si les événements ont eu peu de répercussions dans l'archipel, de nombreux Saint-Pierrais et Miquelonnais étaient en métropole à cette époque.

© André Cros sous licence Creative Commons
© André Cros sous licence Creative Commons
  • Par Marie-Paule Vidal
  • Publié le , mis à jour le
Mai 68 restera le mouvement social le plus important de l'histoire de France du 20ème siècle. Les événements enclenchés par une révolte de la jeunesse étudiante parisienne a ensuite gagné le monde ouvrier et la majorité des catégories de population sur l'ensemble du territoire.

À l'époque, de nombreux étudiants de l'archipel étaient dans l'hexagone. Comment ont-ils vécu cette période ? Quels souvenirs en gardent-ils ?

Écoutez le témoignage de Guy Lévêque. À l'époque, le jeune homme de 19 ans vivait avec son frère et étudiait la biochimie à l'université de Bordeaux. S'il n'a pas apprécié les événements de mai 68 il en a tout de même gardé un souvenir.

Interview de Guy Lévêque


Autre témoignage celui de Jean-Christophe Lebon. À l'époque, il était encore un enfant et vivait à Paris au beau milieu des manifestations.

Interview de Jean-Christophe Lebon


En 1968, Andrée Olano était étudiante en lettres à Caen. Elle revient sur ces événements.

Interview d'Andrée Olano


Autre témoignage de cette époque, celui de Jacqueline Farvacque. La Saint-Pierraise était en première année de licence d'anglais à Nanterre, en plein coeur de la contestation.

Pour mémoire Il y a cinquante ans, le 22 mars 1968, près de cent cinquante étudiants, menés par Daniel Cohn-Bendit, occupent la faculté de Nanterre, dans les Hauts-de-Seine. Cette action aurait été le détonateur du mouvement de Mai 68

Interview de Jacqueline Farvacque

 
Jean-Jacques Oliviero travaillait à l'époque à la maison de la radio. Lui aussi se souvient. 

Interview de Jean-Jacques Oliviero


Des témoignages recueillis par Martine Briand.

En Bretagne, Yvon Renou était au coeur de la contestation, et ce dès 1967. Il s'est livré à Frédéric Dotte.

Interview d'Yvon Renou

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play