Parcours, binômes, records : une édition mémorable de la course des 25km de Miquelon

athlétisme miquelon-langlade
25 km miquelon sauveur
©SPM la 1ère - Dominique Palanchier

Une 37ème édition exceptionnelle, marquée par la première victoire d'une femme, Fanny Da Silva et aussi par l'organisation d'un relais en binôme de 12,5 kilomètres. 

Dès les premiers mètres de la course, un premier groupe se détache du peloton.

Un peloton de tête déterminé


Un groupe composé de la future championne Fanny Da Silva en tête avec Bruno Kerhoas, suivis par les jeunes Mathys le Pauder et Tanguy Venot.

J’ai senti qu’aux premiers kilomètres mes jambes répondaient très bien.

Fanny Da Silva - Championne des 25 km de Miquelon 2021


Quelques mètres après, un deuxième groupe de six coureurs se constitue, composé entre autre de trois vétérans habitués de la course : Benoît Quédinet, Yannick Drake et Gaël Coste. Aux 8 kilomètres, le peloton de tête est toujours dans le même ordre.
C’est au 12ème kilomètre juste avant le relais que Mathys prend une avance sur Fanny qui prendra un avantage décisif et se dirigera seule vers sa victoire.

Le résumé de la course par Aldric Lahiton et Jérôme Anger :

 

À lire aussi : Découvrez le classement final des 25 km de Miquelon

Le deuxième groupe se désolidarise au niveau de Sauveur, la nouveauté du parcours des 25 km de Miquelon, imposé par les problèmes d’érosion de l’isthme.

Sur la dune, le sable était assez dur ça n’a pas trop perturbé les organismes. Peut-être à la fin du parcours où le sable était un peu plus mou, mais personnellement ça ne m’a pas perturbé.

Gaël Coste - Deuxième chez les Vétérans 1

Coureurs sur la plage de Sauveur
Changement de programme ©VIDEOPROD SPM/J-C Paulau


Au 16ème kilomètre, les vétérans Gaël Coste et Yannick Drake remontent vers le top 3 de la course, alors que Bruno Kerhoas ralentit la cadence.
Entre-temps Fanny Da Silva, remporte la course et passe la ligne d’arrivée en 1 heure 43 minutes et 14 secondes.
Suivie de Tanguy Venot qui donne tout pour les 8 derniers kilomètres et arrive deuxième de la course après Fanny Da Silva et premier dans la catégorie homme.

À 8 km de l’arrivée, je me sentais bien, j’ai pris un bon rythme, je n’ai pas arrêté d’accélérer, j’ai plus de mollet, c’est ça qui est bon. 

Tanguy Venot - Deuxième de la course

 

Fanny Da Silva et Tanguy Venot sont revenus sur leur exploit au micro de Marie Paturel : 

 

À lire aussi : Fanny Da Silva écrit l'histoire en remportant la 37ème édition des 25 km de Miquelon

 

De nouvelles possibilités offertes par le relais



Cette année, les coureurs de l’Isthme ont organisé un relais en parallèle de la course des 25 km de Miquelon.

Ainsi, 18 binômes se sont partagés la course, soit 12,5 km pour chaque coureur avec un passage de relais au niveau du ruisseau de la mère Durand.

Coureuses du relai
Angie et Meredith, binôme du relais ©SPM la 1ère


Ce relais a laissé sa chance au jeune Mathys Le Poder, âgé de 17 ans et donc mineur. Les 25 kilomètres étant réservés aux personnes majeures, il a saisi cette opportrunité et s'est inscrit avec un ancien champion des 25 km, Vincent Dechavanne. Un choix gagnant puisqu'ils ont remporté cette épreuve. 

Cette organisation aura aussi permis à un autre public moins entraîné de participer à cette manifestation sportive.

Marie Paturel et Allison Audoux ont suivi des participants de ce relais : 

Un nouveau record battu chez les vétérans 4


Pour cette 37ème édition, le record de Georges Poulet datant de 1987 chez les vétérans 4 a été battu par André Ozon.

Je suis un peu surpris, car j’ai commencé à m’entraîner à courir assez tard dans la saison. Pour tenir 25 km j’ai dû bien doser mon effort. Mais la chance que j’ai eu est que le vent était favorable. 

André Ozon - Champion chez les vétérans 4

 

André Ozon réagit au micro de Marie Paturel suite au reccord qu'il vient de battre : 

 

À voir aussi : le live des arrivées de la course