Une première formation au certificat de matelot pont à Miquelon

entreprises miquelon-langlade
formation matelot miquelon
©SPM la 1ère
Sept candidats suivent depuis le 15 novembre 2021, la formation organisée par l'association pour la formation continue. Ils auront 235 heures pour apprendre les rudiments de la mer et obtenir ainsi leur certificat de formation de base à la sécurité.

Reconnaître un phare, une bouée, apprendre à se servir d'une règle cras, d'une boussole, d'un compas ou encore savoir se positionner sur une carte et déterminer la distance qui les sépare de la mer voici les quelques bases enseignées par Yann Bouteiller aux futurs matelots inscrits à cette session. Ils sont sept à Miquelon à en bénéficier.

Le but pour moi, c'est de les préparer à mettre les pieds sur le bateau avec une connaissance certaine car chaque navire et chaque armement sont différents.

Yann Bouteiller, formateur pour l'Association pour la Formation Continue

 

Au menu donc de la théorie pour commencer et quand le temps le permettra les futurs matelots seront tous sur le pont pour de la pratique, en mer cette fois. 

À lire aussi : La ministre de la Mer évoque l'avenir des grands dossiers de l'archipel

L'objectif étant ici de susciter auprès du public un regain d'intérêt pour les métiers de la mer.

On peut espérer que toutes ces personnes trouvent une place et puissent faire leur petit bonhomme de chemin sur des navires jusqu'à la retraite et pourquoi pas préparer d'autres marins plus tard.

Yann Bouteiller, formateur pour l'AFC

 

Cette formation au CMP, certificat de matelot pont remplace le CIN le certificat d'initiation nautique, qui avait lui été organisé pour la dernière fois dans l'archipel en 2016. Cette session organisée par l'AFC a été rendue possible grâce à un partenariat entre le ministère de la Mer, le service des affaires maritimes de la DTAM, le service formation de la collectivité territoriale et Pôle Emploi.

Les cours sont dispensés dans des locaux mis à la disposition de la mairie de la commune de Miquelon-Langlade. Elle est prévue jusqu'au 30 décembre. Et s'ils obtiennent leur certificat, ils pourront embarquer sur des bateaux de pêche, des navires commerciaux ou à passagers.

À lire aussi : Les élus de Miquelon espèrent la construction d'une nouvelle déchetterie


À l'issue de cette formation, les stagiaires devraient recevoir un diplôme reconnu qui leur permettra d'embarquer sur tous types de navires. Une seconde session sera organisée cette fois à Saint-Pierre en janvier 2022. Dix personnes sont à ce jour inscrites.15 places au total sont disponibles.

Le reportage à Miquelon de Samuel Monod et d'Adrien Develay.

©saintpierreetmiquelon