Vaccination contre la Covid-19 : près de 70 % de la population de Miquelon a reçu une première injection

coronavirus miquelon-langlade
vaccin
©MH

La campagne de vaccination contre le coronavirus a démarré le 20 mars dernier à Saint-Pierre et Miquelon. Sur la grande île, il était possible de recevoir une première injection du 26 mars au 1er avril. Près de 70% de la population éligible est vaccinée.

Ce vendredi 2 avril, 52,6% de la population éligible à la vaccination de l’archipel avait reçu une première injection. Il est encore possible de prendre rendez-vous au centre de vaccination de Saint-Pierre pour recevoir une première injection, mais celui de Miquelon a fermé ses portes le 1er avril en fin d’après-midi.

À lire aussi : Vaccination contre la Covid-19 : des chiffres prometteurs à Saint-Pierre et Miquelon

339 personnes ont reçu une première injection sur la Grande Île, ce qui représente près de 70% de la population éligible de Miquelon. Mais pour Cynetia Moutou, directrice de l’administration territoriale de santé, "il y a des personnes de Miquelon qui ont vocation à se faire vacciner à Saint-Pierre, il y a une dizaine de personnes qui ont fait cette demande." Cela fait que ces chiffres ne sont pas encore définitifs.
  

Nouvelle possibilité le 17 avril

 

Afin de permettre à un maximum de personnes d’avoir la possibilité de se faire vacciner, au cas où  elles aient loupé la campagne pour la première injection ou qu’elles aient changé d’avis, "que ce soit à Saint-Pierre ou à Miquelon, on va proposer une date supplémentaire à l’ouverture du centre", révèle Cynetia Moutou.

"On est dans une vaccination de grande ampleur."

Cynetia Moutou

 

Le centre de vaccination de Saint-Pierre est supposé fermer ses portes le 16 avril, mais l’ATS a décidé de prolonger son ouverture d’une journée, jusqu’au 17 avril donc. Par la même occasion, le centre de vaccination de Miquelon rouvrira ses portes à cette date pour les personnes désirant recevoir une première injection.